Proposition de loi constitutionnelle autorisant la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires| vie-publique.fr | Actualités | Panorama des lois

[ Publicité ]
Imprimer

Proposition de loi constitutionnelle autorisant la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires

le 29 01 2014 Archives.

Où en est-on ? examen_proposition

La proposition de loi constitutionnelle a été adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale le 28 janvier 2014.

Elle avait été déposée par Bruno Le Roux et plusieurs de ses collègues à l’Assemblée nationale le 10 décembre 2013.

De quoi s'agit-il ?

La proposition de loi constitutionnelle vise à permettre la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, signée par la France en 1999.

Une décision du Conseil constitutionnel du 15 juin 1999 a déclaré des clauses de la Charte contraires à la Constitution. Sa ratification nécessite au préalable une adaptation de la Constitution : c’est l’objet de la proposition de loi constitutionnelle. Celle-ci introduit un nouvel article 53-3 dans la Constitution prévoyant que "la République peut ratifier" la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, complétée par la déclaration interprétative présentée par la France lors de la signature de la Charte.

Mots clés :

Les travaux préparatoires & études d'impact

Les évaluations

Aucun document identifié sur les sites publics.
Vous pouvez nous faire part d'une suggestion en adressant un message à "panorama des lois - liens"

Le processus législatif

Rechercher