Cahiers de la sécurité et de la justice

Les études de cette revue portent sur les menaces du monde contemporain et les stratégies à mettre en œuvre pour y répondre. Rédigée par des experts dans le domaine de la sécurité, publique et privée, et de la justice la revue intéressera un large public.

  • Revue papier
  • Abonnement : 4 numéros par an
  • Prix de l'abonnement : 71,00 €

Anciennement connue sous le nom Les Cahiers de la sécurité de INHESJ, cette revue ouvre ses colonnes aux universitaires, journalistes, chercheurs ainsi qu’aux acteurs de la sécurité publique et privée, et de la justice.

 

S'abonner en ligne

S'abonner par courrier (bon de commande)

Bon de commande des revues (pdf) (nouvelle fenêtre)

Les dernières parutions

Sécurité

Les crimes complexes : cold case, meurtres sériels, disparitions non...

52
Les Cahiers de la sécurité et de la justice présentent une réflexion approfondie sur les principaux volets que constitue ce dossier. Le rapport au temps, temps de l'enquête et temps de l'instruction, les techniques de police scientifique, l'accompagnement des familles, les moyens de la police et de la justice, la stratégie de communication enfin, à travers le rapport à l'opinion et aux médias. Comment l’institution judiciaire gère-t-elle les crimes complexes qui sont les crimes en série, les crimes de sang non résolus, les crimes de sang non découverts et les viols de prédation… Le traitement judiciaire des cold cases ne pourrait-il pas être...
Sécurité

Les armes à feu

51
Les armes à feu occupent une place singulière dans la mesure où elles constituent un vecteur fondamental de l’activité du crime organisé comme de celle des forces de sécurité qui combattent cette même criminalité. À travers les siècles, elles ont accompagné l’évolution des sociétés humaines, toujours associées à la violence dans toutes ses dimensions. Mais elles sont également l’objet d’usages sociaux parfaitement pacifiques et intégrés au fonctionnement de certains secteurs traditionnels dans les différentes sociétés, comme c’est le cas pour la chasse ou le tir sportif. Enfin, les armes à feu constituent un objet économique à part entière...
Justice - Droits fondamentaux

De la théorie de la prévention à ses applications numériques, la...

Hors-série
Ce premier numéro des Cahiers de la sécurité et de la justice publié par l'IHEMI s’inscrit dans une longue et riche histoire de construction de passerelle entre chercheurs et décideurs sur les questions de sécurité et de justice. Cette construction relève d’une double démarche. En premier lieu, une démarche de diffusion des connaissances sous une forme accessible, propice à son appropriation par les praticiens. Et en deuxième lieu, une démarche de documentation et de conceptualisation par les praticiens de leur travail, un retour d'expérience essentiel pour les chercheurs. C’est à cette fin que l’I’IHEMI accueille dans ce numéro spécial des...
Sécurité

Penseurs et acteurs de la sécurité !

50
Ce numéro des Cahiers de la sécurité et de la justice est un numéro spécial. Il vient clore la dernière phase des trente années d’existence de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Il ne s’agit pas pour autant d’un numéro à caractère historique. Il est bien question non d’une histoire qui s’achève, mais d’une séquence de cette histoire qui en inaugure une nouvelle. Depuis la création de l’Institut des hautes études de la sécurité intérieure (IHESI) par le ministre de l’Intérieur Pierre Joxe en 1989, cet organisme a connu plusieurs modalités d’existence déterminées par les évolutions à la fois...
Justice - Droits fondamentaux

La prison hors les murs. A quoi sert la probation ?

48-49
La peine est souvent limitée à la prison dans l’esprit du grand public, négligeant ainsi les opportunités de travailler efficacement avec des personnes délinquantes en milieu ouvert. La probation est une démarche qui vise à mettre en œuvre des alternatives à l’incarcération en lui substituant un régime de contraintes et de conditions à respecter pendant la durée de la peine prononcée. Les recherches sur le sujet évoquent 10 à 35% d’infractions en moins selon les conditions de mise en œuvre. La question de l’efficacité de ces peines alternatives, en milieu ouvert ou au sein de la prison, au regard de la réduction de la récidive, n’est plus un...