Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, sur la coopération médicale entre la France et la République démocratique du Congo, à Kinshasa le 20 mai 2019.

Intervenant(s) :

Circonstance : Discours à l'Institut national de recherche biomédicale, à Kinshasa (République démocratique du Congo) le 20 mai 2019

Prononcé le

Texte intégral

Je tenais absolument à venir saluer le professeur Muyembe et son équipe de l'INRB parce qu'ils font un travail exceptionnel à la fois dans le diagnostic, dans la surveillance, dans la recherche sur les pandémies qui touchent régulièrement ce pays, et singulièrement au moment où une nouvelle épidémie d'ébola touche l'Est de la République démocratique du Congo.

Je voulais lui apporter le soutien de la France, me réjouir aussi de la bonne collaboration qui existe entre les ONG françaises, que j'ai pu saluer tout à l'heure, et les autorités congolaises. Me réjouir aussi de la bonne collaboration qui existe entre l'INRB et l'IRD, l'INSERM de Montpellier. Tout cela va dans le sens d'une collaboration renforcée et d'une lutte commune, d'une riposte commune contre cette maladie. Et la France apportera et continuera à apporter son soutien à ce combat, qui n'est pas uniquement le combat de la République démocratique du Congo. C'est aussi un combat plus général, à un moment donné où les enjeux de santé sont tout à fait essentiels.

Et puis, cela se déroule dans une zone qui est touchée par l'insécurité, ce qui rend encore plus difficile les interventions et de diagnostic et de vaccination. Je voulais redire au professeur Muyembe tout mon soutien et tout le soutien de la France pour ce que vous faites dans cette situation particulièrement difficile. Et j'aurai l'occasion d'en reparler dans un instant avec le chef de l'Etat. Merci.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 5 juin 2019