Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, sur la coopération universitaire entre la France et la République démocratique du Congo, à Kinshasa le 20 mai 2019.

Intervenant(s) :

Circonstance : Inauguration des nouveaux locaux de Campus France, à Kinshasa (République démocratique du Congo) le 20 mai 2019

Prononcé le

Texte intégral

Les trois actes que je viens d'accomplir sont tous les trois liés entre eux. Je viens d'inaugurer les nouveaux locaux de Campus France, ici, à Kinshasa et de discuter avec quelques étudiants qui viendront conforter le chiffre de 2000 étudiants congolais aujourd'hui faisant leurs études en France. Parce que c'est le rôle de la France d'accueillir des étudiants de ce pays pour qu'ils puissent poursuivre leur formation et faire en sorte que l'attractivité de la France soit renforcée.

J'ai assisté à la signature d'un accord, de fondation d'une certaine manière, entre l'ICAM, l'Institut catholique des arts et métiers, et l'Université Loyola au Congo, qui vise à former ici cette fois des étudiants pour qu'ils deviennent ingénieurs pour une partie d'entre eux, et techniciens pour une autre partie, avec un horizon extrêmement ambitieux d'avoir un campus commun de 700 étudiants à l'avenir. C'est la formation française, la formation congolaise ensemble, mais sur le territoire de la République démocratique du Congo.

On a également récupéré les anciens. Pourquoi ? Parce que vous avez fait des études en France. J'espère que vous en avez été satisfaits. En tout cas, vous portez un message pour la jeunesse de ce pays, d'abord sur la nécessité, l'opportunité, la chance de pouvoir se former, et ensuite un message qui est le suivant : la France est au rendez-vous. En France, mais elle est aussi au rendez-vous ici. Et il faut que les Alumni soient les porteurs de cette fertilisation croisée entre les trois secteurs que je viens d'identifier, qui sont la même logique, c'est que l'enjeu du développement passe par l'éducation.

C'est le message qu'a développé le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son discours de Ouagadougou. Et c'est le message que nous développons partout et que je voudrais aussi relayer ce soir auprès de vous, avec la complicité active de l'ambassadeur et de ses collaborateurs, et aussi votre détermination commune qui rentre dans la prolongation des échanges que j'ai eus avec votre nouveau président tout à l'heure. Nous avons convenu ensemble de créer un partenariat nouveau entre la République démocratique du Congo et la France. Ce que nous venons de faire ensemble là, cela peut être le premier acte de ce partenariat nouveau, en tout cas je le souhaite et j'espère qu'il y en aura beaucoup d'autres. Merci.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 5 juin 2019