Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, sur les relations entre la France et la Côte d'Ivoire, à Abidjan le 10 juin 2021.

Intervenant(s) :

Circonstance : Audience auprès de M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d'Ivoire

Prononcé le

Temps de lecture 3 minutes

Texte intégral

Le cycle électoral en Côte d'Ivoire étant achevé, avec la formation d'un nouveau gouvernement, tout cela nous a permis de faire une visite qui nous permet de reprendre les grands chantiers de coopération franco-ivoirienne, qui sont nombreux, intenses, et qui touchent des domaines multiples. Alors, il y a eu la visite du ministre de l'économie, des finances et de la relance, Bruno Le Maire, il y a peu de temps. Il y a quelques jours, mon adjoint Frank Riester, chargé du commerce extérieur, est venu là aussi. Et puis, aujourd'hui, il y avait un événement particulier qui était l'inauguration de l'Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT) à Jacqueville, un grand moment, sur un dossier que nous avons porté ensemble, on peut le dire, ce qui n'était pas évident au départ. Et je pense que c'est un aboutissement tout à fait exceptionnel et un outil majeur.

Et j'ai eu l'occasion de dire au Président Ouattara, que la France sera au rendez-vous pour poursuivre la montée en puissance et l'internationalisation de cette académie de lutte contre le terrorisme, afin d'avoir une culture commune de l'action contre le terrorisme. C'est le message essentiel, et les sujets que nous avons évoqués au cours de notre entretien étaient essentiellement des sujets liés au terrorisme.

Enfin, j'ai pu ce matin, profitant de ce déplacement, signer un accord pour la construction du projet Biovéa, qui est un projet tout à fait exceptionnel, avec à la fois un partenariat entre des financements ivoiriens et des financements de développement issus du groupe AFD, partenariat d'entreprises avec le groupe SIFCA, le groupe EDF et le groupe Meridiam, et puis, un projet qui est à la fois un projet qui crée de l'emploi et qui permet de développer un mix énergétique respectueux de l'environnement et des accords de Paris. J'ai trouvé que c'était une bonne opération d'initier cette campagne et je voudrais dire au Président Ouattara que si la mise en oeuvre de ce projet va aussi vite que la lutte contre le terrorisme, ce sera encore plus rapide, parce que nous avons là des opérations qui se sont produites dans des délais extrêmement rapides.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 14 juin 2021