Communiqué de la CEE, sur les bombardements serbes en Bosnie Herzégovine, Bruxelles le 14 juillet 1992.

Circonstance : Violents bombardements serbes contre plusieurs localités de Bosnie Herzégovine, notamment Gorazde, dès le 9 juillet 1992

Prononcé le

Texte intégral

La Communauté européenne et ses Etats membres tiennent à exprimer clairement leur condamnation du bombardement par des forces serbes de la ville de Gorazde et d'autres villes en Bosnie. Ces attaques brutales et indiscriminées contre des civils sans défense sont totalement contraires aux préceptes humanitaires élémentaires du droit international.
- Ils demandent l'arrêt immédiat de ces attaques, ainsi que des mesures pour soulager la souffrance et les privations subies par la population et la reprise par toutes les parties concernées, sans pré-conditions et dans la bonne foi, de négociations sérieuses dans le cadre de la Conférence de Lord Carrington.