Rapport de M. Alain Obadia, secrétaire général de l'UGICT CGT, sur les nouvelles technologies et les revendications, à Bobigny le 13 décembre 1984, publié dans "Le Peuple" le 31 janvier 1985.

Intervenant(s) :

Circonstance : Journée CGT sur les nouvelles technologies et les revendications à Bobigny le 13 décembre 1984

Mots-clés :

Prononcé le

Résumé

Les mutations technologiques et le redéploiement industriel dans le contexte d'austérité. Les conséquences (démantélements, suppression d'activités et d'emplois) des stratégies financières des groupes industriels (Ugine-Aciers, Creusot-Loire, Kodak) et de la politique européenne des quotas sur la production industrielle. L'inadaptation des stratégies patronales (négociations sur la flexibilité de l'emploi) et gouvernementales (les TUC) pour diminuer le chômage. La volonté de la CGT de négocier sur les modernisations : diversification des productions avec création d'emplois et marchés nouveaux (exemples des appareils à RMN), formation permanente et qualifications (cf. les revendications à Renault), liaison industrie recherche pour le développement technologique.- 14 VUES