INTERVIEW DE M. JEAN-LOUIS TIXIER-VIGNANCOUR, TETE DE LA LISTE UNION FRANCAISE POUR L'EURODROITE A L'ELECTION EUROPEENNE DE JUIN 1979, DANS "LE MONDE" DU 8 JUIN SUR SES CONCEPTIONS EUROPEENNES, SOUS LE TITRE "UNE ASSEMBLEE SANS CONTRE-POIDS EXECUTIF EST, AU MIEUX, INUTILE, AU PIRE, NUISIBLE"

Intervenant(s) :

Circonstance : CAMPAGNE DE L'ELECTION EUROPEENNE DU 10 JUIN 1979

Mots-clés :

Prononcé le

Temps de lecture 2 minutes

Résumé

INTERVIEW DE M. TIXIER-VIGNANCOUR SUR :<br>- L'ABANDON D'UNE LISTE COMMUNE PFN FRONT NATIONAL POUR L'ELECTION EUROPEENNE 1979 ( REFUS DE L'ABSTENTION PAR LE PFN-MAINTIEN DU COMITE DE COORDINATION DE LA DROITE,<br>- L'ENJEU DE CETTE ELECTION : EVITER, GRACE-A LA PRESENCE D'ELUS DE DROITE, TOUTE DERIVE A GAUCHE DE L'ASSEMBLEE EUROPEENNE ( DANGER D'UNE EUROPE SOCIAL-DEMOCRATE LAXISTE FACE A L'EUROCOMMUNISME ET QUI PRELUDERAIT A UNE "EUROPE FINLANDISEE" )-PERMETTRE UNE REPRESENTATION PARLEMENTAIRE DE LA DROITE FRANCAISE,<br>- LES CONCEPTIONS EUROPEENNES DE L'EURODROITE : CARACTERE INEVITABLE D'UNE FORMULE CONFEDERALE DANS UN PREMIER TEMPS, EVOLUANT A TERME VERS UNE "VERITABLE NATION EUROPEENNE", COMPATIBILITE ENTRE NATIONALISME ET VOLONTE EUROPEENNE-PRIORITE A LA CREATION D'UN EXECUTIF EUROPEEN CONSTITUE PAR LA REUNION DE MINISTRES DES AFFAIRES EUROPEENNES, POUR FAIRE CONTREPOIDS AUX POUVOIRS DE L'ASSEMBLEE EUROPEENNE, ET A LA CONSTITUTION DE L'EUROPE MILITAIRE POUR CONTRER LES MENACES DE L'IMP ERIALISME SOVIETIQUE-EN-MATIERE ECONOMIQUE ET SOCIALE, NECESSITE D'UN FRONT UNI DE L'EUROPE FACE AUX PAYS DE L'OPEP DANS LE DOMAINE DE L'ENERGIE, D'UNE POLITIQUE DE L'EMPLOI DONNANT LA PRIORITE AUX TRAVAILLEURS FRANCAIS PUIS EUROPEENS, D'UNE LOI-CADRE EUROPEENNE SUR L'ORDRE PUBLIC ET D'UNE POLICE EUROPEENNE ANTI-TERRORISME, D'UNE POLITIQUE CULTURELLE EUROPEENNE, D'UN REDRESSEMENT DE LA NATALITE ( HOSTILITE DE L'EURODROITE A L'AVORTEMENT ), D'UN EQUILIBRAGE DE "L'EUROPE SOCIAL-DEMOCRATE DU NORD PAR L'EUROPE LATINE" ET DE L'ADMISSION COMME OBSERVATEUR DE REPRESENTANTS DES PAYS DISSIDENTS DE L'EUROPE DE L'EST A L'ASSEMBLEE EUROPEENNE<br>- LES RELATIONS DE LA BRANCHE FRANCAISE DE L'EURODROITE AVEC SES HOMOLOGUES ITALIEN ET ESPAGNOL ( MSI ET FUERZA NUEVA ) : REJET DE L'ACCUSATION DE FASCISME- 2 VUES