CONSEIL DU 20 FEVRIER 1974

Prononcé le

Thématique(s) :

Texte intégral


-COMPTE-RENDU DU PORTE PAROLE DU GOUVERNEMENT
-=L'ATTENTAT CONTRE L'EMETTEUR DE TELEVISION EN BRETAGNE= EN CE QUI CONCERNE LA TELEVISION, LE PREMIER MINISTRE A RECU LA SEMAINE DERNIERE LE MINISTRE DE L'INFORMATION ET LE PRESIDENT-DIRECTEUR GENERAL DE L'ORTF POUR LEUR EXPRIMER LE SOUHAIT D'UNE REPRISE D'UN SERVICE NORMAL DANS LES MEILLEURES CONDITIONS POSSIBLES, ET SURTOUT TRES RAPIDEMENT. A CE PROPOS, M. JEAN-PHILIPPE LECAT, A TENU A RENDRE HOMMAGE "A L'ACTIVITE ET A L'HABILETE PROFESSIONNELLES DES TECHNICIENS DE L'ORTF QUI MULTIPLIENT LES PROUESSES TECHNIQUES AFIN DE RETABLIR UN SERVICE LE PLUS VITE POSSIBLE. LES SERVICES REGIONAUX DE L'ORTF A RENNES DONNERONT CHAQUE SEMAINE, PAR VOIE DE PRESSE, DES INFORMATIONS PRECISES SUR LES DATES ET MISE EN SERVICE DES EMETTEURS PROVISOIRES, INFORMATIONS QUE LE PUBLIC AURA INTERET A SUIVRE AVEC BEAUCOUP D'ATTENTION". M. JEAN-PHILIPPE LECAT A OBSERVE QU'IL SERAIT DOMMAGE DE PROCEDER A DES REGLAGES OU D'ENGAGER DES FRAIS ALORS QUE LES SOLUTIONS DE TYPE NORMAL VONT INTERVENIR SOUVENT DES DES DELAIS RAPIDES. $POUR LE MOMENT, GRACE-AUX DISPOSITIONS TEMPORAIRES PRISES ON PEUT PREVOIR QUE D'ICI AU DEBUT DU MOIS DE MARS, LA PLUPART DES AGGLOMERATIONS IMPORTANTES SERONT DESSERVIES PAR LA 1RE CHAINE ET LA SEMAINE SUIVANT PAR LA 2EME CHAINE, MAIS CELA AVEC DES DISPOSITIONS MOBILES, CE QUI NE PERMETTRA PAS TOUJOURS DES CONDITIONS D'ECOUTE PARFAITES. A_PARTIR DE LA MI-MARS, LA RECEPTION DE LA 2EME CHAINE DEVRAIT ETRE AMELIOREE GRACE A LA MISE EN_PLACE D'UNE ANTENNE DE FORTUNE. ENFIN, POUR LE 15 MAI, 80 % DE LA POPULATION DEVRAIT RECEVOIR UN SERVICE NORMAL EN 1ERE CHAINE, 2EME CHAINE ET MODULATION DE FREQUENCE. $IL N'EN DEMEURE PAS MOINS, A AJOUTE LE PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT QUE L'INSTALLATION DEFINITIVE NE POURRA ETRE RECONSTRUITE AVANT UN AN ET QUE LE COUT TOTAL DE L'OPERATION SERA TRES ELEVE : PLUS DE 2 MILLIONS DE FRANCS POUR LES INSTALLATION PROVISOIRES ET PLUS DE 6 MILLIONS DE FRANCS POUR L'INSTALLATION DEFINITIVE. SI L'ON AJOUTE LES FRAIS DE FONCTIONNEMENT DES INSTALLATIONS MOBILES POUR LES SEMAINES ET LES MOIS A VENIR, ON APPROCHE DES 10 MILLIONS DE FRANCS (A-TITRE DE COMPARAISON, LE DEFICIT DE L'ORTF POUR 1973, QUI AVAIT PROVOQUE UN CERTAIN NOMBRE DE REMOUS, ETAIT DE 30 MILLIONS DE FRANCS). C'EST PLUSIEURS DIZAINES DE MILLIONS DE CETTE RECONSITUTION, A MOINS QU'UN AUTRE SOLUTION FINANCIERE SOIT TROUVEE. $LES SERVICES DE SECURITE DE L'ORTF REDOUBLENT DE VIGILANCE POUR PROTEGER LES INSTALLATION ET EVENTUELLEMENT LES USAGERS CONTRE LES DEFAILLANCES DES INSTALLATIONS, MAIS ILS NE SONT PAS ARMES POUR FAIRE REGNER L'ORDRE PUBLIC. DU COTE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR, UN CERTAIN NOMBRE DE MESURES POUR PROTEGER LES INSTALLATIONS DE L'OFFICE ONT ETE PRISES, MESURES QUI NATURELLEMENT NE SON PAS REVELEES