Déclaration de Mme Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des armées, sur le Centenaire de la Première Guerre mondiale, à Paris le 10 janvier 2019.

Intervenant(s) :

Circonstance : Vœux à la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale, à Paris le 10 janvier 2019

Prononcé le

Texte intégral

Monsieur le Président du Conseil d'Administration de la Mission du Centenaire, mon général,
Monsieur le directeur général,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis,
Vous tous qui avez participé à cette aventure du centenaire,
 

Je suis très heureuse d'être avec vous ce matin, dans vos locaux que je découvre. Car c'est effectivement la première fois que je visite vos locaux.

En ces lieux et en votre présence à tous, je pense à l'oeuvre accomplie depuis 2012 et surtout depuis 2014. Je pense à tout le personnel de la Mission, aux heures passées ici à préparer, organiser, synthétiser et réfléchir. Je pense à tout ce temps consacré à bâtir le succès de ce cycle mémoriel inédit.

Les réussites des commémorations vous doivent beaucoup. Vous avez collectivement et brillamment relevé le défi.

J'adresse tous mes remerciements à votre petite équipe. Je souhaite vous féliciter pour votre travail quotidien et pour votre investissement sans faille. Vous avez, toutes et tous, accompli un travail exemplaire et bâti le succès de la Mission.  

Chers amis, sachez que votre rôle primordial dans le cycle du Centenaire a été particulièrement apprécié par tout le ministère des Armées et par tout le monde combattant. Sans vous le Centenaire n'aurait pas eu le même visage, vous méritez toute notre reconnaissance.

Vous pouvez être fiers du travail accompli. Nous pouvons en être collectivement fiers.


Je veux spécialement remercier vos responsables le général IRASTORZA et Joseph Zimet.

Je pense également aux membres de votre conseil d'administration, au conseil scientifique présidé par Antoine PROST et au conseil des mécènes présidé par Jean-Claude NARCY.

Dès ma prise de fonction, j'ai considéré que la préparation de la dernière année du Centenaire de la Grande Guerre était l'une des priorités de mon action ministérielle.

J'ai pu apprécier votre professionnalisme, vos compétences et votre disponibilité. Les échanges entre mon cabinet et vous ont toujours été fructueux et marqués par la confiance.

Avec vous, je veux saluer la mobilisation de tous : le ministère des Armées, la DPMA, la Bibliothèque nationale de France, l'Institut français, le réseau Canopé, le musée de l'Armée, l'ECPAD, l'ONAC-VG. Je veux aussi saluer la CARAC, le Souvenir français et l'Association des Maires de France.


L'année 2018 a été exceptionnelle. Nous en gardons tous dans notre esprit une image forte.

J'ai en tête de nombreux moments à la fois marquants et émouvants. Je pense au Centenaire de l'armistice à Thessalonique, au défilé dans Cambrai, à l'inhumation de poilus à Douaumont et à Notre-Dame-de-Lorette, au recueillement devant la tombe du Père-la-Victoire. J'ai été sensible à l'idée de la « Grande collecte » qui a trouvé un écho chez de nombreux compatriotes.

Je pense bien évidemment au 11 novembre 1918, à cette magnifique cérémonie sous l'Arc de Triomphe qui restera dans les esprits de beaucoup. Résonnent encore les paroles de jeunes de toutes origines, la voix magnifique d'Angélique KIDJO et les notes du Bolero de Ravel. Depuis, malheureusement, près de la flamme du Souvenir des évènements honteux ont provoqué une émotion toute autre.

Mesdames et messieurs, le Centenaire de l'armistice a été le sommet de votre mission. Des manifestations très diverses et de nombreux évènements se sont déroulés dans tous nos territoires et dans l'ensemble du pays.

Conformément aux aspirations du chef de l'Etat, ces commémorations ont été porteuses de sens, d'une ambition internationale fondée sur la paix et symbole de l'amitié franco-allemande.

Vous avez également relevé un autre défi. Celui de l'itinérance mémorielle du Président de la République. Votre mobilisation a fait merveille. Pour l'avoir vécue de l'intérieur, je sais et j'ai vu toute l'organisation et la préparation que cela a nécessité.


Le Centenaire de l'Armistice de 1918 a été un moment particulier, marquant un avant et un après dans notre rapport à la Grande Guerre. Avec des pics et des décrues, des hauts et des bas, le Centenaire a été celui de tous les Français.

Sur le terrain, l'action du Centenaire a été parfaitement relayée par les comités départementaux et par les comités académiques.

Dans nos villes et dans nos villages, vous avez permis à beaucoup de nos concitoyens de vivre des moments de cohésion nationale. Dans le contexte actuel, nous savons combien cela est précieux.

Ils ont été nombreux à découvrir et à redécouvrir, à apprendre et à approfondir, à transmettre et à enseigner. Il en ressort un attachement profond de nos compatriotes à l'histoire de la proximité, celle du lieu de vie et de sa famille.

J'ai aimé voir tant de jeunes et tant d'élèves y participer.

Ainsi, vous avez contribué à transformer les habitudes et à moderniser les pratiques mémorielles. Le tourisme de mémoire a pris un nouvel envol, il nous appartient de le pérenniser dans nos territoires.


2019 marquera la fin de votre aventure collective. Nous devons en faire les bilans et en tirer les enseignements. Cela nous permettra de construire sereinement l'avenir des commémorations post-centenaires.

Je suis certaine que la Mission du Centenaire restera un modèle. Si je faisais preuve d'un optimisme total, je vous donnerai rendez-vous immédiatement pour la Mission du Centenaire de la Seconde Guerre mondiale.

2019, sera pour beaucoup d'entre vous une année de changements : avec de nouvelles fonctions ou de nouvelles affectations. Je tiens à vous souhaiter ainsi qu'à vos familles une belle et heureuse année 2019 tant sur le plan professionnel que personnel.

Mesdames et messieurs, chers amis, vous qui avez été les chevilles ouvrières de ce Centenaire, qui l'avez quotidiennement rendu possible. Je tiens à conclure ce propos par deux messages simples :

Mission accomplie !

Et merci !


Source https://www.defense.gouv.fr, le 15 janvier 2019