Déclaration de Mme Nathalie Loiseau, ministre des affaires européennes, en réponse à une question sur la politique étrangère de la France, à l'Assemblée nationale le 13 février 2019.

Texte intégral

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Députés,
Monsieur le Député,


Ce qui définit notre politique étrangère et c'est la défense de nos intérêts et la promotion de nos valeurs. Défendre nos intérêts, cela commence par veiller sur notre sécurité en luttant contre les djihadistes au Sahel et au Moyen-Orient. Cette lutte nous ne la menons pas seul. Contre le terrorisme, on ne vainc jamais sans alliés. Ces alliés ont pour nom les Etats-Unis, le Royaume-Uni mais aussi la Turquie ou le Tchad, sachons nous en souvenir.

Mais défendre nos intérêts c'est aussi promouvoir nos valeurs. C'est ce que nous faisons en préservant l'accord nucléaire avec l'Iran en dépit de l'attitude américaine. C'est ce que nous faisons en faisant vivre l'accord de Paris sur le climat, malgré le retrait des Etats-Unis. C'est ce que nous faisons en dénonçant la tragédie vénézuélienne, un pays riche dont les habitants ne peuvent plus subvenir à leurs besoins les plus élémentaires, des millions de réfugiés, une aide humanitaire bloquée à l'extérieur du pays.

Défendre nos valeurs c'est aussi respecter l'Afrique, ses choix, ne pas décider à sa place, mais se tenir à son côté. Lorsque le chef de l'Etat tchadien nous appelle à l'aide pour faire face à une intrusion armée depuis la Libye, oui, nous répondons présents.

Défendre nos valeurs, c'est enfin s'exprimer sur les droits de l'Homme partout où ils sont menacés, sans arrogance mais sans faiblesse. C'est la singularité de la France et c'est aussi sa grandeur.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 18 février 2019