Interview de M. Gabriel Attal, secrétaire d'État, porte-parole du gouvernement, à France Bleu le 23 juillet 2020, sur la situation dans l'industrie du tourisme et l'appel à la vigilance contre une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus.

Prononcé le

Intervenant(s) :

  • Gabriel Attal - Secrétaire d'État, porte-parole du gouvernement

Texte intégral

JOURNALISTE
Gabriel ATTAL, le porte-parole du Gouvernement, est donc en visite à Lacanau aujourd'hui. Il devrait réaffirmer la stratégie de l'État en matière de prévention contre l'épidémie de coronavirus, et puis surtout de soutien à l'économie du tourisme, gravement impacté par la crise. Et avant son arrivée sur nos plages, Gabriel ATTAL répond aux questions de Stéphane HISCOCK.

STEPHANE HISCOCK
Gabriel ATTAL, bonjour.

GABRIEL ATTAL
Bonjour.

STEPHANE HISCOCK
Vous allez à la rencontre aujourd'hui des professionnels du tourisme à Lacanau. Certaines entreprises, les restaurateurs notamment, sont en grandes difficultés. Fin mai, le Gouvernement a présenté un plan de soutien à la filière. Est-ce que ça va permettre de sauver ces PME ?

GABRIEL ATTAL
C'est vrai que sur la question du tourisme, on a mis en place un plan massif de 18 milliards d'euros pour répondre à l'urgence et préparer la relance, avec évidemment le chômage partiel, mais aussi des aides du fonds de solidarité, des exonérations de charges. Il y a énormément de choses qui ont été faites, et d'ailleurs en Gironde, la moitié des entreprises du tourisme ont demandé un prêt garanti par l'État, 87% d'entre elles en ont obtenu un. Donc on voit bien que ça a été massif. Et donc je viens pour échanger avec elles sur ces mesures, pour les entendre, parce qu'évidemment il faut qu'on continue à adapter notre action, c'est absolument central et est un des moteurs économiques.

STEPHANE HISCOCK
Et alors, est-ce que le Gouvernement, justement, peut faire un geste supplémentaire pour aider ces professionnels ? Certains évoquent la baisse de la TVA, est-ce que ça c'est envisageable ?

GABRIEL ATTAL
Tout est regardé en permanence, avec un seul critère, c'est l'efficacité. Et la question de la TVA a été avancée dans le débat, et ce n'était pas le plus efficace pour relancer l'activité de nos entreprises et notamment dans le tourisme et la restauration. On a parié sur des dispositifs de soutiens massifs, encore une fois, avec des aides financières très concrètes, avec des prêts tourisme allant de 50 000 € à 2 millions d'euros, qui sont financés par la Banque publique d'investissement et la Banque publique des territoires. Donc on a ce dispositif très structurant. Le fonds de solidarité qui a été mis en place, a été prolongé jusqu'à la fin de l'année, justement pour permettre aux entreprises d'y avoir

STEPHANE HISCOCK
Vous venez également à Lacanau pour sensibiliser les estivants au risque d'épidémie et la nécessité de se faire dépister. D'ailleurs il y aura, il y a un dispositif mobile qui est en place à Lacanau. Y-a-t-il, Gabriel ATTAL, un relâchement des touristes sur les plages aujourd'hui ?

GABRIEL ATTAL
Ce qui est certain, c'est qu'il ne faut pas que la vigilance et les gestes barrières, fondent à la lumière du soleil des vacances. Il faut être vigilant. Il n'y a pas, à ce stade, de deuxième vague épidémique en France, parce que les Français sont responsables, respectent les gestes barrières, mais on voit que l'épidémie, elle continue à roder parmi nous. On a une philosophie qui est simple : tester, tester, tester, et si les Français ne peuvent pas venir aux tests, on fait venir les tests à eux, et notamment dans les territoires où il y a beaucoup de Français de passage pour les vacances. Et donc on a, depuis cette semaine, mis en place des barnums de tests, je pense à Arcachon, où il y a un drive qui a été installé sur le parvis de la gare, à Soulac, qui à Lacanau où je me rends aujourd'hui, bientôt au Cap Ferret, donc on multiplie ces opportunités pour les Français en vacances, d'être testés.

STEPHANE HISCOCK
Gabriel ATTAL, merci, et bonne journée en Gironde.

GABRIEL ATTAL
Merci beaucoup.

JOURNALISTE
Le porte-parole du Gouvernement, Gabriel ATTAL, qui après sa visite à Lacanau, se rendra en fin d'après-midi en gare Saint-Jean à Bordeaux, pour assister à une distribution gratuite de masques pour les plus démunis.


Source : Service d'information du Gouvernement, le 27 juillet 2020