Déclaration de Mme Florence Parly, ministre des armées, sur la formation des officiers, à Paris le 12 septembre 2020.

Intervenant(s) :

Circonstance : Discours aux jeunes officiers sous contrat rejoignant l'armée de Terre

Prononcé le

Temps de lecture 6 minutes

Texte intégral

Mesdames et messieurs les élus,
Monsieur le chef d'état-major de l'armée de Terre,
Mesdames et messieurs les officiers généraux,
Mesdames et messieurs,
Chères familles,


Il y a des signatures qui changent une vie. Il y a des signatures qui sont le choix d'une vie.

Aujourd'hui, vous choisissez de servir. Vous choisissez d'embrasser la France, de vous donner corps et âme pour elle. Et vous pouvez être très fiers de ce choix. Aujourd'hui, vous avez l'audace de vous engager. Et il n'y a rien de plus noble que de consacrer sa vie à protéger les autres.

Vous êtes au seuil d'un monde nouveau, où tout est encore à apprendre, tout est à découvrir. Soyez curieux, soyez insatiable, avide de connaissances et d'expérience.

Votre formation sera exigeante, car votre mission sera de mener au combat des hommes et des femmes qui placeront en vous toute leur confiance. Et en chacune des femmes et chacun des hommes qui vous seront un jour confiés, votre devoir sera de reconnaître non seulement un soldat, mais aussi un jeune Français, avec ses aspirations, ses forces, son histoire, sa famille. Soyez toujours attentifs à leurs craintes, à leurs aspirations. Traitez-les avec fermeté si nécessaire, mais considérez-les toujours avec bienveillance et avec empathie.

Commander, c'est certes le devoir de guider les autres, mais c'est aussi, et avant tout, un devoir envers soi-même. Alors, soyez exemplaire. Les missions qui vous attendent vous honorent tout autant qu'elles vous obligent. Elles vous pousseront toujours à vous placer devant, à montrer l'exemple, à combattre avec et pour vos soldats, à réfléchir, à prévoir mais aussi à agir.

Vous serez à la hauteur, j'en suis certaine. Vous serez formés pour cela. Vous apprendrez ces liens de confiance qui font de l'armée de Terre un système d'hommes et de femmes avant d'être un système d'armes. Vous apprendrez le courage physique et intellectuel, qui pousse à se dépasser pour être à la hauteur de ses responsabilités. Vous apprendrez à connaitre davantage vos forces et à en faire bénéficier les autres, à identifier vos faiblesses pour les surmonter grâce aux autres. Vous apprendrez à comprendre dans des situations nouvelles, à vous projeter, à anticiper. Vous apprendrez à vous dépasser, à ne pas subir, même dans les situations les plus difficiles.

Et nous sommes fiers de pouvoir vous compter dans nos rangs, heureux de pouvoir compter sur vous. Vous êtes le reflet de l'ambition que je porte pour nos armées : de jeunes Françaises et de jeunes Français passionnés, aux profils extrêmement variés, dont les parcours de vie n'ont rien de linéaire ou d'évident, mais vous avez compris qu'il y avait bien des façons de servir son pays et que vos talents peuvent être utiles aux autres. Et peu importe ce qui vous a conduit à répondre à l'appel de la France : vous êtes là, aujourd'hui. Votre diversité est pour nous une véritable richesse.

Nous avons fait du recrutement une priorité, gravée dans le marbre de la loi de programmation militaire voulue par le Président de la République. En ouvrant les portes de nos trois armées à de nouveaux métiers dans des secteurs à forts enjeux comme le cyber, l'intelligence artificielle ou le renseignement, mais aussi en renforçant des professions comme celles de médecin militaire nous avons donné un nouvel élan au recrutement, aussi bien parmi des militaires que des civils de la défense.

En 2021, le ministère recrutera plus de 26 700 jeunes, dans des domaines extrêmement variés puisque cela concernera plusieurs centaines de métiers où s'expriment tous les talents nécessaires à notre Défense. Ce recrutement sera notamment ouvert à 3 200 civils. Cela fait du ministère des Armées, le premier recruteur de France. En ces temps de crise économiques et de difficultés sociales, c'est une véritable fierté que la défense soit au coeur de la résilience économique de notre pays.

C'est à la fois un immense défi pour nos armées, mais aussi une chance unique pour notre jeunesse de concrétiser un projet professionnel : pas toujours celui qu'elle imaginait, mais c'est souvent de l'inattendu que surgit le plus bel épanouissement.

Notre ministère fait partie de ces piliers de la République et de l'Etat qui vient au soutien des Français pour les protéger ou les aider, comme ce fut le cas lors de l'opération Résilience, mais également dans les temps difficiles pour l'insertion professionnelle et le soutien économique. C'est une fierté d'offrir à des milliers de jeunes la possibilité de trouver dans nos armées, non seulement une passion et un engagement, mais également une formation professionnelle qui, une fois venu le temps de quitter l'uniforme servira l'économie toute entière.

Nous avons énormément d'atouts pour attirer les jeunes et autant d'opportunités à leur offrir : que vous soyez passionné de droit, de mécanique, de code et de nouvelles technologies, de communication et de photographie, d'art et de musique, de géopolitique ou de contrôle de gestion, de sport ou de tactique, il existe un métier pour vous.

Ce sont des métiers exigeants, ce sont des métiers difficiles et dangereux. Mais avec de la volonté et beaucoup de travail, chacun a sa chance. Ici, nul besoin de cocher telle ou telle case avant d'entrer. L'armée, c'est un « escalier social » : vous entrez, et ensuite, c'est à vous de saisir votre chance, de monter pas à pas. Votre futur vous appartient. Vous serez jugés et récompensés sur votre mérite, sur vos compétences, sur votre volonté et votre envie de progresser. Ici, les efforts et l'engagement ouvrent les portes.

Alors soyez audacieux et partagez votre engagement. Renseignez-vous, osez, tentez, ayez la passion de transmettre votre expérience, de faire connaître l'immensité des possibles du ministère des Armées.

Et enfin, ne renoncez pas. Votre chemin sera parfois sinueux, ardu, ou déroutant. Ne renoncez pas. Accrochez-vous, car c'est au bout des chemins les plus escarpés qu'on découvre les plus beaux paysages. Et croyez-moi, ça vaut le coup !


Votre choix est courageux. Bravo d'oser l'armée de Terre.


Source https://www.defense.gouv.fr, le 25 septembre 2020
 

Thématiques :