Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, en réponse à une question sur la situation en Russie de M. Alexeï Navalny, à l'Assemblée nationale le 26 janvier 2021.

Intervenant(s) :

Circonstance : Question au gouvernement à l'Assemblée nationale

Prononcé le

Temps de lecture 2 minutes

Texte intégral

Madame la Députée,


Je voudrais d'abord vous dire que je me suis exprimé sur ce sujet dès dimanche, j'ai indiqué que les arrestations arbitraires, massives, collectives, qui ont été effectuées samedi, sont inacceptables. J'ai parlé d'une dérive autoritaire inquiétante du pouvoir russe, et j'assume devant vous cette déclaration.

Il importe que nous réclamions le respect de l'Etat de droit et des libertés publiques en Russie, c'est d'ailleurs ce que nous avons dit à plusieurs reprises déjà à l'égard de la situation de M. Navalny, dont l'arrestation arbitraire, le 17 janvier dernier, a suscité cette mobilisation à laquelle vous faites référence.

Nous demandons sa libération immédiate, mais nous demandons aussi à la Russie de faire toute la lumière sur les circonstances de son empoisonnement, et sur le fait qu'une arme chimique russe, interdite par le droit international, de manière générale, ait été utilisée sur le territoire de la Russie contre un citoyen russe opposant.

Cette demande n'est pas faite uniquement par la France, elle est faite aussi par l'ensemble des ministres des affaires étrangères de l'Union européenne et nous l'avons répétée, très fortement, dans une réunion que nous avons tenue hier, à Bruxelles. Nous attendons de la Russie des réponses.

Ceci étant, Madame la Députée, néanmoins, nous sommes déterminés à construire avec la Russie les conditions d'une relation qui permette d'assurer la sécurité et la stabilité de l'Europe. Mais force est de reconnaître que ces décisions prises à l'encontre de M. Navalny et des manifestants d'avant-hier ne contribuent pas, ni à la confiance, ni à la sécurité dans la relation avec le pays.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 27 janvier 2021

Thématiques :