Interview de M. Jean Castex, Premier ministre, à France Bleu Occitanie le 14 mai 2021, sur son déplacement dans le Gers, en particulier à Vic-Fezensac, et le bouclage du financement du tronçon de la RN 124 entre Gimont et L'Isle-Jourdain.

Intervenant(s) :

Circonstance : Déplacement du Premier ministre dans le Gers, à Auch, au centre de vaccination à Gimont et sur le chantier de la RN 124, le 14 mai 2021

Prononcé le

Temps de lecture 6 minutes

Texte intégral

ANIMATEUR
Le Premier ministre, Jean CASTEX, est notre invité, Jeanne-Marie MARCO, à l'occasion de sa visite dans son département natal du Gers.

JEANNE-MARIE MARCO
Bonjour Jean CASTEX.

JEAN CASTEX
Bonjour !

JEANNE-MARIE MARCO
Alors, vous deviez être là il y a 3 semaines mais votre agenda a été chamboulé. Cette fois-ci, est-ce que c'est sûr ? On va bien vous voir à la maison, Jean CASTEX ?

JEAN CASTEX
J'espère bien, j'espère bien, oui, oui, je serai là.

JEANNE-MARIE MARCO
Alors emploi du temps très chargé, d'abord visite du vaccinodrome d'Auch et en suivant, et c'est ça qui est très attendu, vous serez à Gimont pour signer le protocole de financement de la nationale 124, l'axe routier le plus fréquenté du Gers entre Toulouse et Auch. Est-ce que vous arrivez avec des sous, Jean CASTEX ?

JEAN CASTEX
Alors, j'arrive, d'abord, si vous me permettez, avec beaucoup de souvenirs sur cette route nationale 124 parce que, vous savez, j'ai passé toute mon enfance et mon adolescence dans le Gers à Vic-Fezensac très précisément et cet axe, je l'ai emprunté des dizaines, des centaines de fois et je peux vous dire que les bouchons à Léguevin, je m'adresse aux plus anciens, la traversée de L'Isle-Jourdain ou encore du Gimont, en fait, c'était pas un cauchemar mais enfin je vivais ça avec ma famille, avec les Gersois, les Gersois de façon extrêmement difficile. Ca donnait surtout le sentiment qu'on était un peu oublié, un peu délaissé et donc me voici aujourd'hui Premier ministre et dans les dossiers que j'ai eu à coeur de prendre en en main dès mon arrivée, c'est évidemment celui de la 124. Je rappelle à tout le monde donc actuellement les travaux de la déviation de Gimont, les 10 kilomètres sont en cours ; donc je me rendrai d'ailleurs sur place, ils devraient s'achever début 2022 et puis, j'ai vu qu'il manquait les 13 kilomètres du tronçon entre Gimont et L'Isle-Jourdain, ça, ce n'était pas bouclé. Donc j'ai décidé effectivement qu'on allait finaliser le plan de financement avec la région et le département, je les remercie d'ailleurs au passage et il manquait 104 millions d'euros et aujourd'hui, je viens concrètement annoncer le déblocage de cette dernière tranche …Les travaux pourront démarrer après l'achèvement de la déviation de Gimont, donc quelque part par l'année prochaine pour s'achever, je l'espère, fin 2026, début 2027. Voilà comme ça, le Gers aura toute la place qui lui revient.

JEANNE-MARIE MARCO
Mais très précisément, Jean CASTEX, combien l'État débloque pour ce tronçon restant entre Gimont et L'Isle-Jourdain ?

JEAN CASTEX
C'est très simple, il y a une clé de répartition, l'État débloque 45% des 104 millions d'euros, c'est-à-dire 46 millions très précisément, la région fait un effort de son côté à hauteur de 32% et le conseil départemental à hauteur de 23%.

JEANNE-MARIE MARCO
Et sur le contournement de Gimont, vous allez finaliser la subvention de l'État également ?

JEAN CASTEX
Alors, ça, je l'avais déjà fait, je l'avais déjà fait dès la fin de l'année dernière, donc quelques mois après mon arrivée, effectivement la déviation du Gimont, c'est 107 millions d'euros très précisément avec, là aussi, une participation de 40% de l'État et la part de subventions qui manquait pour achever les travaux a été débloquée par mes soins en novembre ou décembre de l'année dernière.

JEANNE-MARIE MARCO
Je vous fais répéter parce que c'est important, le dernier tronçon Gimont / L'Isle-Jourdain sera terminé quand ?

JEAN CASTEX
Fin 2026, début 2027 en espérant évidemment qu'il n'y ait pas d'aléas dans les travaux mais enfin, on va s'activer pour que ça aille le plus vite possible. L'essentiel, c'est que maintenant les décisions définitives soient prises.

JEANNE-MARIE MARCO
Alors après votre Arlésienne routière, vous avez prévu d'aller cet après-midi dans votre commune natale de Vic-Fezensac. Est-ce que vous avez prévu, Jean CASTEX, d'aller voir vos proches ?

JEAN CASTEX
Ecoutez, bien sûr, c'est un moment de grande émotion, il faut quand même savoir que j'ai passé les 18 premières années de ma vie là-bas, donc c'est dire si j'y suis attaché. 3 de mes 4 grands-parents y sont enterrés, beaucoup de ma …(mot inaudible), donc évidemment, j'y ai encore énormément d'amis que j'irai visiter. Le conseil municipal de Vic-Fezensac et je lui exprime ma très vive gratitude a décidé de donner à l'école primaire de Vic-Fezensac le nom de mon grand-père qui fut maire pendant 3 mandats et qui avait créé cet établissement. Donc ça sera pour moi, vous le comprenez, un moment de grande émotion.

JEANNE-MARIE MARCO
C'est grâce à lui, c'est grâce à Marc CASTEX que vous en êtes là aujourd'hui ?

JEAN CASTEX
Ah, sûrement, sûrement voilà et c'est aussi le sens de ma visite, vous voyez, il faut toujours savoir d'où on vient et être fidèle, je le suis, à ma Gascogne natale.

JEANNE-MARIE MARCO
Voilà donc vous êtes un Premier ministre heureux, alors, aujourd'hui ? C'est votre meilleur déplacement de la semaine !

JEAN CASTEX
Ah, c'est un déplacement pas tout à fait comme les autres en effet oui ! Je reviens chez moi !

JEANNE-MARIE MARCO
Et vous allez y passer le week-end ?

JEAN CASTEX
Je reviens chez moi ! Non, non, non, je repartirai ce soir parce que des demain, demain vous, vous le savez, nous sommes le 15 mai. Donc je vais dans des centres de vaccination ailleurs pour m'assurer que tout se passe bien et que notre lutte contre la pandémie continue. Il n'y a pas de relâche pour moi sur le front de la lutte contre la pandémie.

JEANNE-MARIE MARCO
Merci beaucoup Jean CASTEX d'avoir participé à la matinale de France Bleu Occitanie, on vous laisse donc prendre votre avion et on vous attend vers 9h à Auch pour le début de votre visite. Bonne journée, merci !

JEAN CASTEX
Merci beaucoup, à tout à l'heure, bonne journée.


Source : Service d'information du Gouvernement, le 17 mai 2021