Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, sur le détournement d'un avion en Biélorussie, à Paris le 24 mai 2021.

Texte intégral

Je me suis entretenu ce soir avec Mme Svetlana Tikhanovskaïa, à la suite du détournement hier par les autorités biélorusses d'un vol commercial de la compagnie Ryanair et de l'arrestation de M. Roman Protassevitch et de Mme Sofia Sapega à leur arrivée à Minsk.

La France condamne très fermement ces agissements. Ils constituent une atteinte grave et illégale à la sécurité de l'aviation civile internationale, tout autant qu'aux intérêts de sécurité des Européens s'agissant du détournement d'un vol opéré par une compagnie européenne, opéré entre deux capitales de l'Union européenne et transportant majoritairement des ressortissants d'Etats membres de l'Union européenne. Ils sont également une nouvelle atteinte grave aux droits du peuple biélorusse dans le cadre de la répression aveugle déployée par le régime.

J'ai confirmé dans ce contexte à Mme Tikhanovskaïa la détermination des autorités françaises à agir pour permettre une réponse unie et ferme des Européens, conforme à leur position depuis le début de la crise biélorusse en août dernier. Cette réponse doit aujourd'hui passer par des sanctions additionnelles fortes contre le régime biélorusse. La définition de ces mesures fait l'objet d'échanges entre les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne dans le cadre du Conseil européen qui a commencé ce soir.

Nous demandons la libération immédiate de M. Protassevitch et de Mme Sapega, au même titre que celle des prisonniers politiques arrêtés et détenus arbitrairement en Biélorussie.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 27 mai 2021

Thématiques :