Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, en réponse à une question sur les lieux saints à Jérusalem, à l'Assemblée nationale le 14 décembre 2021.

Intervenant(s) :

Circonstance : Question au Gouvernement à l'Assemblée nationale

Prononcé le

Texte intégral

Monsieur le Député,


Je voudrais apporter quelques précisions sur le fond et sur la forme concernant la résolution des Nations unies, à laquelle vous faites référence. Ce qui compte, c'est que la liberté de religion, de conscience, des habitants de Jérusalem soit garantie, ainsi que l'accès permanent libre et sans entrave aux lieux saints aux personnes de toute religion et de toute nationalité.

Ce qui compte, c'est que le statu quo historique qui prévaut depuis 1967, sur la base d'un accord entre Israël et la Jordanie soit respecté. Ce qui compte, c'est qu'un règlement global juste et durable de la question de Jérusalem tienne compte des aspirations légitimes des deux parties israélienne et palestinienne. Ce qui compte, c'est que le texte, auquel vous faites référence comporte, à notre demande, l'ensemble de ces éléments et en aucun cas il n'impose un récit univoque sur la vieille ville de Jérusalem.

Je voudrais vous préciser - puisque vous avez fait part de vos observations de terminologie - que ce qui compte sur le point précis de terminologie que vous soulevez, quant à l'appellation des lieux saints, mention de l'appellation arabe "Haram al Sharif" au lieu de "Mont du Temple - Haram al Sharif", c'est que nous avons obtenu cette année, pour la première fois, qu'il ne figure plus dans aucune résolution votée à l'Assemblée générale des Nations unies, y compris dans le texte auquel vous faites allusion. Car s'il est cité uniquement "Haram al Sharif", à un moment, c'est à la demande de la Jordanie en référence à une résolution du Conseil de sécurité mais que parallèlement - j'attire votre attention sur ce point - nous avons voté au niveau de l'Union européenne une déclaration à l'Assemblée générale des Nations unies, que je vous cite, qui dit que "l'appellation internationale applicable aux lieux saints de Jérusalem est "Mont du Temple - Haram al Sharif" et aucune autre".


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 15 décembre 2021