Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, sur les tensions entre l'Ukraine et la Russie, à Brest le 13 janvier 2022.

Intervenant(s) :

Circonstance : Réunion informelle des ministres des affaires étrangères de l'Union européenne en format "Gymnich"

Prononcé le

Texte intégral

La discussion n'est pas terminée, parce qu'elle est longue, il y a encore plusieurs orateurs et pas mal qui n'ont pas encore pu parler et donc ça se poursuivra demain matin.

Mais ce que je constate, à cet instant, après un nombre significatif d'interventions, c'est, sur toutes les questions qui sont liées à la Russie et à la séquence que nous vivons actuellement, c'est d'abord une très grande convergence d'analyse ; une véritable détermination collective pour agir ; une très grande volonté de faire en sorte que l'Union européenne se fasse entendre dans les différents formats où se discutent en ce moment les différents enjeux ; une volonté de dissuader, très fortement, la Russie d'agir contrairement aux grands engagements, en particulier des accords d'Helsinki ; un soutien et une solidarité avec l'Ukraine ; et en même temps une volonté d'être cohérents sur la parole européenne dans les quatre formats que j'ai évoqués, c'est-à-dire le format de Normandie, le format de Genève, le format de Vienne et le format de Bruxelles ; et puis aussi une nécessité de coordination entre nous sur la régularité des messages et des actions que nous voulons entreprendre.

Mais je vous en dirai plus. Ce ne sont pas des conclusions parce que ce n'est pas fini.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 17 janvier 2022

 

Thématiques :