Communiqué conjoint de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, et de Mme Annalena Baerbock, ministre fédérale allemande des affaires étrangères sur la situation en Ukraine, le 18 février 2022.

Texte intégral

La multiplication des violations du cessez-le-feu le long de la ligne de contact ces derniers jours est très préoccupante. Nous condamnons l'usage d'armes lourdes et le bombardement aveugle de zones civiles, qui constituent des violations claires des accords de Minsk.

Nous avons pris note de l'annonce des dirigeants des "Républiques populaires" autoproclamées de Donetsk et de Louhansk d'une évacuation des habitants de la région vers la Russie, soi-disant à titre de précaution en anticipation d'une possible attaque ukrainienne. Nous ne voyons aucun fondement à ces allégations et nous appelons la Russie à utiliser son influence sur les républiques autoproclamées pour inciter à la retenue et contribuer à la désescalade.

Nous craignons que des incidents montés de toute pièce soit manipulés et pris comme prétextes pour une escalade militaire.

Nous saluons la tentative du Représentant spécial de l'OSCE de réunir une session extraordinaire du Groupe de contact trilatéral aujourd'hui afin de réduire les tensions et de calmer la situation. Nous regrettons que les représentants de facto des républiques autoproclamées aient refusé de participer à cette réunion.

Nous réitérons notre forte préoccupation concernant le renforcement massif du dispositif militaire russe en Ukraine et autour de l'Ukraine, et nous appelons la Russie à contribuer à la désescalade par un retrait significatif de forces militaires de la proximité des frontières de l'Ukraine.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 22 février 2022

Thématiques :