Interview de Mme Yaël Braun-Pivet, ministre des outre-mer, à France 2 le 20 juin 2022, sur les résultats des élections législatives et ses conséquences pour la politique gouvernementale.

Texte intégral

CAROLINE ROUX
Bonjour Gaël BRAUN-PIVET.

YAËL BRAUN-PIVET
Bonjour.

CAROLINE ROUX
La gifle, c'est le mot qui a été choisi ce matin par une partie de la presse pour qualifier ce qui s'est passé hier pour le président de la République, pour le gouvernement, c'est le mot que vous choisissez aussi ce matin ?

YAËL BRAUN-PIVET
Aujourd'hui mes sentiments sont très partagés, un sentiment de tristesse d'abord parce qu'on perd beaucoup de compagnons de route, des compagnons qui étaient là depuis l'origine, on pense à Richard FERRAND, Christophe CASTANER, Brigitte BOURGUIGNON et d'autres. Et puis la tristesse de voir effectivement une assemblée qui va être très composite et qui va avoir surtout un groupe du Rassemblement national avec plus de 90 députés, c'est un fait majeur qui s'est passé hier soir.

CAROLINE ROUX
Le président avait demandé une majorité forte et claire, ce n'est pas ce qui s'est passé. Bruno LE MAIRE parle lui de choc démocratique, qu'est ce qui s'est passé ?

YAËL BRAUN-PIVET
Alors effectivement nous n'aurons pas de majorité forte et claire, nous avons une majorité très relative. Moi je crois surtout que les Français, il faut les écouter. Il faut les écouter, c'est aussi…

CAROLINE ROUX
Vous n'avez pas le choix.

YAËL BRAUN-PIVET
On n'a pas le choix mais c'est le message qu'ils nous adressent depuis finalement des années et au-delà de notre majorité ils attendent d'être mieux représentés à l'Assemblée nationale et ils nous ont là dit que leur meilleure représentation c'était une Assemblée nationale extrêmement diverses. Donc maintenant il faut entendre ce message.

CAROLINE ROUX
Comment ?

YAËL BRAUN-PIVET
Nous avons été élus, moi j'ai été élue hier député des Yvelines.

CAROLINE ROUX
Largement.

YAËL BRAUN-PIVET
Largement. On a du travail devant nous et donc il va falloir qu'on travaille ensemble. Il va falloir chercher des majorités d'idées, il va falloir construire ensemble et on est tous comptable de cette action collectivement, la majorité relative que nous formons mais également tous les autres partis. Nous avons été élus chacun pour agir, pour faire et pas pour nous opposer.

CAROLINE ROUX
Vous vous adressez à ceux qui seraient tentés par l'immobilisme et à plonger d'une certaine manière la France dans une période de turbulences politiques, c'est à eux vous adresser ce matin ?

YAËL BRAUN-PIVET
Tout à fait les Français attendent d'un homme et d'une femme politique de l'action, une action pour-cent pour leur quotidien pour que l'on change leur vie. Cette action elle doit forcément être positive, ce sont des actes ce ne sont pas une opposition, donc les Français nous demandent de nous dépasser, de prendre nos responsabilités en tant qu'élu et finalement cette élection nous oblige tous, elle nous oblige tous à inventer quelque chose.

CAROLINE ROUX
Ça veut dire, le programme d'Emmanuel MACRON à la présidentielle doit aujourd'hui être mis sur le côté, c'est une page blanche ce matin ?

YAËL BRAUN-PIVET
Pas du tout parce que il faut écouter les Français dans leur ensemble et les Français ont réélu Emmanuel MACRON très largement, donc on a une double séquence…

CAROLINE ROUX
Lui mais pas son programme c'est ça ce qu'ils disent.

YAËL BRAUN-PIVET
Avec la réélection du président de la République sur son programme et maintenant nous avons une majorité relative et donc nous avons besoin pour mettre en oeuvre ce programme de travailler avec tout le monde avec et donc…

CAROLINE ROUX
Avec qui ?

YAËL BRAUN-PIVET
Avec tout le monde.

CAROLINE ROUX
Alors avec qui c'est intéressant parce qu'avec la NUPES, avec les Socialistes avec le parti des Républicains, le patron du Parti républicain Christian JACOB dit ce sera sans nous, on a été élu dans nos circonscriptions parce qu'on est un parti d'opposition, avec qui ?

YAËL BRAUN-PIVET
Mais vous savez moi j'ai présidé la commission des lois pendant 5 ans à l'Assemblée nationale, il y a tous les partis qui étaient représentés au sein de cette commission et nous avons réussi sur un certain nombre de dossiers importants à avancer ensemble et à faire voter des textes.

CAROLINE ROUX
Ça veut dire que ce sera au cas par cas ?

YAËL BRAUN-PIVET
Donc ça peut, alors il faut voir, il faut voir avec chacun comment on peut construire cela mais la base c'est le programme du président de la République, le cap est clair, le progrès, le travail, l'Europe, la transition écologique et maintenant il faut qu'on avance dans l'intérêt des Français avec tous ceux qui voudront avancer avec nous.

CAROLINE ROUX
Tous y compris avec le Rassemblement national par exemple sur certains textes si vous en avez besoin, s'ils sont prêts à le faire ?

YAËL BRAUN-PIVET
Ecoutez, vous savez c'est ça la beauté de la démocratie, au Parlement lorsque l'on vote des textes nous ne sommes pas nécessairement tenus par nos groupes, chaque parlementaire a devant lui un bouton pour- contre- abstention et moi je l'espère…

CAROLINE ROUX
Avec tout le monde, c'est important ce que vous dites ce matin.

YAËL BRAUN-PIVET
Moi vous savez il ne faut pas être dans des postures dogmatiques et partisanes, moi je suis de la société civile et j'ai rejoint Emmanuel MACRON parce que je crois au dépassement des clivages, je crois au rassemblement dans l'intérêt des Français, c'est ce que les Français attendent de nous aujourd'hui plus que jamais et donc c'est à nous tous, tous les élus de prendre nos responsabilités et d'honorer le mandat qu'ils viennent de nous confier.

CAROLINE ROUX
Est-ce que c'est un désaveu pour la Première ministre Elisabeth BORNE, peut-elle rester ?

YAËL BRAUN-PIVET
J'observe que la Première ministre a été réélue, élue pour la 1ère fois donc les électeurs, lui ont fait confiance, donc on ne peut pas parler de désaveu en ce qui la concerne.

CAROLINE ROUX
Si on considère qu'elle était chef de la majorité et que c'est elle qui a conduit cette campagne des législatives, si.

YAËL BRAUN-PIVET
Ecoutez son gouvernement a été largement réélu également puisque j'observe également que 12 des ministres sur les 15 ont été élus.

CAROLINE ROUX
Donc elle n'est pas en cause selon vous, elle doit rester à son poste.

YAËL BRAUN-PIVET
Vous savez et puis moi je ne suis pas du genre à aller chercher les responsables ad hominem, ça ne sert à rien et à nouveau les Français n'attendent pas ça de nous, ils attendent qu'on se retrousse les manches et qu'on travaille.

CAROLINE ROUX
Vous l'avez dit rapidement le RN multiplie par dix son score à l'Assemblée nationale, il est aujourd'hui à vos yeux, le premier parti d'opposition ?

YAËL BRAUN-PIVET
Clairement c'est ce que les Français ont souhaité, en tout cas à l'Assemblé nationale aujourd'hui lorsqu'on regarde que la NUPES est une composition de plusieurs groupes, en tout cas j'entends cela, on verra comment ils souhaitent s'organiser, mais à l'heure où je vous parle le premier parti d'opposition pour le moment, c'est le Front national.

CAROLINE ROUX
Ça veut dire que c'est à lui que doit revenir la présidence de la Commission des finances, à vos yeux ?

YAËL BRAUN-PIVET
Alors ça n'est pas à mes yeux en fait, on a des institutions, on a un règlement de l'Assemblée et vous savez dans les périodes de turbulences, dans les périodes de crise, je l'ai beaucoup dit pendant la crise sanitaire, les institutions nous protègent, elles protègent le Parlement, elles protègent les élus mais elles protègent surtout chaque citoyen.

CAROLINE ROUX
Thomas SOTTO l'a dit rapidement tout à l'heure, présidence de l'Assemblée nationale, c'est un sujet pour vous ?

YAËL BRAUN-PIVET
Aujourd'hui il n'y a pas de sujet concernant les postes, il y a un sujet pour savoir ce qu'on va pouvoir faire pour les Français.

CAROLINE ROUX
Aujourd'hui la France n'est pas ingouvernable ?

YAËL BRAUN-PIVET
Je ne crois pas.

CAROLINE ROUX
Merci beaucoup d'avoir été notre invitée ce matin.


Source : Service d'information du Gouvernement, le 21 juin 2022