Déclaration de M. Sébastien Lecornu, ministre des armées, sur le colonel James Georges Denis et l'école de l'Air et de l'Espace, à Salon-de-Provence le 1er juillet 2022.

Intervenant(s) :

Circonstance : Baptême de la promotion colonel James Georges Denis de l'école de l'Air et de l'Espace

Prononcé le 1er juillet 2022

Texte intégral

Mesdames, messieurs les parlementaires,
Mon général, chef d'état-major de l'armée de l'Air et de l'Espace
Madame la générale commandant l'école de l'air et de l'espace,
Monsieur le préfet,
Monsieur le maire,
Mesdames, Messieurs, chères familles,
Officiers généraux, officiers, sous-officier,
Aspirants et sous-lieutenants de la promotion " Colonel James Georges Denis",


En recevant ce soir le nom du colonel James Georges Denis ; genoux à terre sur cette place d'armes historique ; et sous ce ciel qui fit la gloire de votre parrain de promotion et de ses compagnons de la France Libre ; vous franchissez une étape essentielle de votre engagement sous les couleurs de notre drapeau.

Ce baptême de promotion marque votre entrée définitive dans l'armée active et fait désormais de vos rêves une réalité, il vous engage aussi dans les pas de vos anciens, qui, de Guynemer à Gary, se sont battus avec courage pour leur Patrie. Chacun de ceux qui vous ont précédés ont permis de bâtir le prestige et la gloire de cette école. A vous désormais d'inscrire la marque de votre talent et de votre engagement dans les sillages qu'ils vous ont tracés, et qui prennent tous comme point d'envol: le ciel salonais.

Cet héritage, c'est - entre autre - celui de l'Escadrille Française de Chasse numéro 1 (EFC 1), emblème des Forces Aériennes Françaises Libres, aux côtés d'autres prestigieuses unités faites Compagnons de la Libération, qui ont pour noms : " Normandie-Niémen ", " Alsace ", " Ile-de-France ", " Lorraine " ou encore le 2ème Régiment de Chasseurs Parachutistes.

C'est donc un symbole très fort que d'avoir choisi l'un des plus brillants membres des Forces Aériennes Françaises Libres, le commandant de l'EFC 1 jusqu'à sa dissolution, puis du groupe " Alsace " d'août 1942 à janvier 1943 : le Colonel James Georges Denis.

Refusant la défaite de 1940 et animé d'une foi inébranlable en la victoire de la France : il s'embarque dans la nuit du 19 au 20 juin à bord d'un Farman [Farmane] F.222. Il fait alors de sa vie un destin, poursuivant dans la nuit l'onde radio qui l'attirait jusqu'à Londres, à la rencontre du général de Gaulle. Il intègre ensuite les centres de formation anglais et commence un entraînement intense sur Hurricane pour finalement se rendre à Dakar, où il fera ses premières armes.

Dans les missions périlleuses qui lui sont confiées, il fait preuve d'une ténacité indomptable, d'une énergie farouche et d'un courage sublime. A la tête de l'escadrille C du Squadron 73 - première Escadrille de Chasse des Forces Françaises Libre - il s'illustre dans des combats redoutables à Tobrouk avec 17 victoires aériennes en moins de 60 jours. Grâce à cet exploit l'EFC 1 deviendra en juin 1941 la première unité militaire à être récipiendaire de la Croix de Compagnon de la Libération. Deux jours plus tard, il sera lui-même reçu comme Compagnon de la Libération.

Après la dissolution de l'EFC 1, James Georges Denis poursuivra ses exploits militaires comme commandant du prestigieux groupe de chasse " Alsace ". Son dévouement pour sa Patrie le poussera à servir l'Armée de l'Air jusqu'en 1954, au grade de colonel. En le désignant comme le parrain de votre promotion, c'est ce dévouement sans limite que vous avez hissé comme le marqueur de votre engagement.

Au terme de quatre années intenses de formation aéronautique, académique et au commandement, vous êtes désormais prêts à assumer cet engagement pour votre pays. Car votre formation est le fruit de l'histoire de l'armée de l'Air et de l'Espace, des milliers de femmes et d'hommes qui ont combattu dans ses rangs et dont le colonel James Georges Denis fut l'un des plus brillants exemples. Cette formation vous place dans leurs pas, elle vous inculque l'excellence technique indispensable à la réussite des opérations dont vous aurez la responsabilité ; les connaissances académiques qui feront de vous des officiers aguerris ; et les techniques de combats qui vous assureront la supériorité dans les airs, pour le succès des armes de la France.


Aspirants et sous-lieutenants de la promotion « Colonel James Georges Denis »,

Cette année met en lumière un évènement important de l'histoire de votre école, les 85 ans de l'arrivée de l'École de l'Air dans l'azur salonais. Vous êtes les précurseurs de cette nouvelle Armée de l'Air et de l'Espace et les héritiers de son histoire, c'est donc à vous que revient la mission d'en écrire la suite avec le sens de l'honneur qui vous a été inculqué, mais aussi la passion, l'audace et l'énergie qui font votre identité.

En choisissant de vous engager pour votre pays, vous faites aussi le choix de défendre ses valeurs partout où le devoir vous portera et dans les missions essentielles qu'exerce l'armée de l'air et de l'espace pour la défense de notre nation :

- En participant à notre politique de dissuasion qui forge l'identité et la crédibilité de nos armées.
- En luttant contre le terrorisme au sein des commandos, vous mêlant aux combats les plus exigeants pour protéger la France et les Français.
- En garantissant notre souveraineté depuis les airs pour protéger notre territoire, mais aussi faire la liaison indispensable avec nos outre-mer.
- Enfin, en vous engageant dans la dure compétition spatiale entre les puissances, qui garantira demain le rang de la France dans le concert des nations.

Bientôt, vous serez aussi à la tête d'hommes et de femmes dont vous aurez l'entière responsabilité. Votre exemplarité en tant que chef sera indispensable pour fixer un cap, agir avec discernement, sauver des vies, préserver celles de vos camarades et les vôtres.

Ces nouvelles responsabilités vous engagent, mais elles vous distinguent aussi.


Enfin, je veux avoir un mot pour vos familles qui vous regardent ce soir. Je veux leur dire qu'elles peuvent être heureuses de votre réussite et fières de vous voir entrer dans vos carrières d'officiers, forts d'un enseignement qui vous mènera - je n'en doute pas - vers de grands succès dans les cieux comme au sol ; en entraînement comme au combat ; en base arrière comme en première ligne, pour « faire face »!


Et pour que vive la République !
Et pour que vive la France !


Source https://www.defense.gouv.fr, le 1er août 2022

Thématiques :