Déclaration de M. Sébastien Lecornu, ministre des armées, sur le 13ème régiment de dragons parachutistes, à Sauge le 29 septembre 2022.

Intervenant(s) :

Circonstance : Cérémonie de la Saint-Michel du 13ème régiment de dragons parachutistes

Prononcé le

Texte intégral

Officiers, sous-officiers, dragons parachutistes du 13ème RDP,


Aller " au-delà du possible " est un objectif qui ne s'atteint pas. C'est un ordre de mission qu'un décideur responsable ne donne pas. Mais lorsqu'il s'agit des intérêts supérieurs de la France : les Français savent pouvoir compter sur vous, dragons parachutistes du 13ème RDP, qui, fidèles à votre devise dépassez le« possible» depuis maintenant 70 années.

En remontant plus loin encore, le " 13 " fut de toutes les batailles qui décidèrent du sort de la France. Depuis la création de l'unité en 1676, ceux qui vous ont précédé ont été, tout à la fois, " audacieux " à Valmy, selon le mot de Danton, " braves ", selon le mot de Napoléon, et " soldats de l'idéal³ " à Verdun selon Clémenceau.

Bâtissant sur cet héritage déjà glorieux et sur l'esprit d'audace qui caractérise les unités de cavalerie, votre régiment a été choisi en 1952 pour faire partie des toutes premières unités de parachutistes, anniversaire que nous fêtons aujourd'hui.

Fidèles à votre devise, vous êtes également fidèles à votre marraine. D'abord l'impératrice Eugénie et désormais la princesse Alix Napoléon, qui scella son destin à celui du régiment le 23 avril 1959, à l'occasion des célébrations de la Saint-Georges à Azazga, en Algérie. Ce jour-là, des fellaghas attaquèrent le camp en faisant sauter une jeep, tuant sur le coup le sous-lieutenant Stoltz, et blessant grièvement deux dragons.

Sans s'enquérir du danger, elle se pressa à leurs côtés. Et en voyant couler le sang de ses filleuls, elle donna plus de force encore à son engagement qu'elle poursuit depuis sans jamais vous manquer, jusqu'à ce soir, dans les paroles empreintes de justesse et d'émotion qu'elle vous a adressées.

[L'Algérie]

L'histoire algérienne du 13ème RDP est faite de plaies et de bosses, mais l'honneur de vos anciens qui y ont combattu et y sont tombés entre 1959 et 1962 n'en demeure pas moins grand.  En dévoilant à l'instant la stèle en l'honneur des 84 dragons et harkis tombés en Algérie, nous avons fait entrer dans ce carré sacré les destins de ces 84 hommes qui ont servi leur Patrie, et ont permis de faire respecter la parole donnée par la France.

Cette stèle honore leur engagement lors des longs crapahuts dans les montagnes de la Grande Kabylie, à la poursuite d'un ennemi invisible et d'une paix, que seule l'indépendance rendit possible. Ce soir, sur cette place d'armes, qu'il leur soit rendu hommage :

Honneur aux dragons et aux harkis du " 13 " tombés en Algérie !


[Le régiment du renseignement humain]

Depuis 1963 et la transformation du régiment en unité de renseignement, il n'est pas une crise, pas un théâtre d'opération, ni un terrain de contestation où vous - et ceux qui vous ont précédés - n'aient été déployés.

Avançant un menhir sur le dos, " tapant la planète " avec acharnement pour disparaître sous terre.

Masqués par la pénombre de la nuit, par le chaos d'une ville en crise, ou par votre camouflage : vous observez sans cesse l'ennemi.

Des opérations derrière le rideau de fer soviétique, aux missions plus récentes dans l'Ouest africain, en passant par la Mauritanie, Kolwezi où 4 dragons parachutistes sautèrent sur la ville aux côtés des légionnaires parachutistes du 2ème REP, ou encore l'Afghanistan : les Dragons de l’Impératrice sont toujours là, sans qu'on ne le sache sans qu'on ne vous voit.

Enterrés ou infiltrés - vous observez - vous écoutez - vous nous renseignez. [pause]

En 70 années, vous avez été aéroportés dans plus de 50 pays - dans la chaleur du désert, dans le tumulte de la mer ou dans le grand froid montagnard - au terme d'une sélection sans pitié et d'un entraînement fait de « cas non conformes » qui vous préparent à toutes les situations; mais aussi de procédures opérationnelles - que vous apprenez par cœur - et qui ne laissent jamais place au doute.

Parce que pour vous laisser aller« au-delà du possible», le doute ne peut être permis.

***

[Les missions]

Dans le fracas de l'Histoire qui se joue aujourd'hui, l'importance des missions qui vous sont confiées est immense. En partant en mission - etje pense ce soir à ceux de vos camarades qui manquent dans vos rangs pour accomplir leur devoir - chaque information que vous nous transmettrez sera une pierre décisive pour garantir la sécurité et l'indépendance de la France.

Chaque journée que vous passerez dans votre cache, chaque heure que vous vivrez en infiltré nous renforceront face à nos adversaires et devant nos alliés. Car si la France est respectée c'est - entre autre - parce que son armée est dotée, bien équipée, déployée aux quatre coins du monde, mais aussi parce que nous sommes parmi les mieux renseignés.

C'est le fruit de votre engagement, de votre rigueur, de votre courage et de votre discrétion, qui vous valent également la reconnaissance de la Nation.

Cette reconnaissance nous la devons aussi à vos familles, et particulièrement à celles et ceux qui sont tombés pour nos couleurs. Je veux ici leur rendre hommage et leur redire la fidélité que l'institution militaire, et plus encore la Nation vous doit. Et je n'oublie pas les blessés.

Au capitaine UIBER qui fait ce soir son adieu aux armes après 38 années de service, je veux dire ma gratitude et mes chaleureuses félicitations.

A vous, dragons parachutistes du 13ème RDP, je veux dire qu'à cette reconnaissance s'ajoute la confiance de la Nation. Vos compatriotes savent qu' " au-delà du possible " nul n'est tenu, sauf les dragons parachutistes du " 13 " pour le succès - toujours - des armes de la France.


Par saint-Michel, vivent les paras !
Vive la République!
Vive la France!


Source https://www.defense.gouv.fr, le 19 octobre 2022

Thématiques :