Les crises collectives au XXIe siècle. Quel constat ? Quelles réponses ?

Auteur(s) moral(aux) : Institut national des hautes Études de la Sécurité et de la Justice

Les crises collectives au XXIe siècle. Quel constat ? Quelles réponses ? - Cahiers de la sécurité et de la justice n°10

Disponible en ligne et en Librairie au format :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La Crise n'est plus un événement depuis longtemps. Elle est, de nos jours, un état ou une situation qui se répète souvent. Le progrès est lui-même source de crises, car il crée des frustrations et, à bien des égards, de l'insécurité et du chaos.
Ainsi la crise est devenue permanente, si l'on en croit l'économiste Daniel Cohen. Il nous faut vivre avec. Cela signifie que nous devons l'inclure dans nos modes de pensée et dans nos modes d'action. Les exemples récents, qu'il s'agisse de la crise mondiale qui affecte les économies de tous les pays du monde ou de la pandémie de la grippe A, le montrent sans ambiguïté. D'autres pourraient s'ajouter et allonger la liste à l'infini. D'ailleurs, chaque jour de nouveaux risques sont révélés alors qu'ils étaient hier encore inconnus ou considérés comme mineurs. Ils sont autant de menaces de crises en puissance susceptibles de nous affecter dans un futur plus ou moins proche. Ces révélations alimentent et accroissent la demande en sécurité de nos concitoyens qui exigent des solutions et des protections. Car ils sont à la fois acteurs et victimes des crises et que l'information omniprésente les tient dans une inquiétude permanente. La permanence de la crise est donc un facteur puissant et incontournable qui impacte la gouvernance de nos sociétés.
Le paradoxe est que le chaos apparent qui accompagne une phase de crise devient une cause de réaction et donc un facteur d'organisation. Le revers de la médaille est que le court terme est trop souvent l'échelle de temps qui affecte la réponse humaine et organisationnelle à la crise. C'est pourquoi une réflexion doit être conduite afin de mieux conceptualiser cette réalité qui s'est invitée dans notre vie. Une crise doit faire l'objet de mesures de prévention afin d'atténuer l'effet de surprise qui peut démultiplier ses conséquences délétères. Ensuite, les organisations publiques et privées doivent mettre en oeuvre des mesures de gestion qui vont permettre de la contenir et de juguler ses répercussions pour les acteurs les plus exposés. Enfin, la crise doit être étudiée pour en tirer des enseignements qui permettront d'affronter sa répétition dans le futur.
Des réponses apportées dans ces différentes phases dépendent la confiance des hommes dans l'action des organisations et, au-delà, leur survie lorsqu'ils sont directement exposés.

Revenir à la navigation

Sommaire

Éditorial
Retour sur l'actualité
Une histoire de l'entrepreneuriat illicite : des ajustements et des stratégies innovantes dans les marchés de la drogue en Colombie (Chantal Perras)
Dossier
Avant-propos
Les concepts
Du terrain du risque au terrain de la crise. Fondamentaux à l'usage des organisations (Carole Dautun)
Termes et concepts (Jean-Marc Picard)
L'approche systémique des crises. Une vision à travers la crise économique de 2008 (Patrice Hernu, Steve Ohana)
Risques, incidents, accidents et catastrophes (Tawfik Bourgou)
Société de l'Information, aveuglement et décèlement précoce des dangers et menaces (Xavier Raufer
Public et privé face à la crise
La stratégie de sécurité nationale : définition et objectifs.
Extrait du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (2008)
Entretien avec Serge Mostura directeur du Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et européennes
Entretien avec Xavier Graff sur la mise en place du dispositif de gestion de crise au sein du groupe Accor
Crises sanitaires. De la préparation à la réalité (Danièle Ilef)
Quelques " variables " humaines de la crise
Le facteur humain : le lien manquant de la gestion de crise (Christophe Roux-Dufort, Sanjy Ramboatiana)
La gestion du stress chez les opérateurs de 1ère ligne de l'aérien (Bruno Doat)
L'incertaine équation médiatique en situation de crise (Didier Heiderich)
Catastrophes et accidents collectifs, la prise en charge des victimes (Claude Lienhard)
Le concours des forces de défense à la gestion des crises civiles
Principes d'emploi des forces armées et rôle du CPCO dans la gestion des crises civiles sur le territoire national (Thierry Attas)
Le service de santé des armées et la gestion des crises civiles (Xavier Desruelles)
Le positionnement de l'OTAN dans la gestion des crises autres que principalement militaires
(Giampaolo Di Paola)
Capitaliser des crises : retours d'expérience, enseignements et réajustements
Une analyse des retours d'expérience des crises de sécurité civile contemporaines
(Carole Dautun)
Les Landes, un département dans la tourmente (Étienne Guyot, Guy Gaujacq, Sylvaine Astic)
Le travail de la Cellule d'Urgence médico-psychologique. L'exemple de la catastrophe du Concorde en 2000 (Didier Cremniter)
Des approches encore trop méconnues : réassurance, normalisation et principe de précaution
Solvabilité II, la clé de l'avenir de l'assurance (Manuela Zweimüller)
Principes de précaution, commentaire à partir d'arrêts récents sur les installations d'antennes relais - (Jacqueline Domenach)
Les travaux de normalisation dans les domaines de la gestion de crise et de la continuité des activités (Jean-Marc Picard)
Réflexions sur la gouvernance ?
Le traitement des crises en Europe et à l'international
Repères
Économie
Notes de lecture
Événements
 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Élément(s) commun(s) à tous les formats

Éditeur(s) : La Documentation française

Langue(s) : Français

Format PDF

EAN : 1000000000042

Revenir à la navigation