Texte intégral

COMMUNIQUE OFFICIEL:LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA PARTICIPATION `JEAN MATTEOLI` A PRESENTE UNE COMMUNICATION RELATIVE A LA DUREE DU TRAVAIL. LE GOUVERNEMENT A CONFIRME L'IMPORTANCE QU'IL ATTACHE AUX NEGOCIATIONS ENGAGEES A SA DEMANDE PAR LES PARTENAIRES SOCIAUX SUR L'AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL. CONFORMEMENT A L'ENGAGEMENT PRIS PAR LE PREMIER MINISTRE `RAYMOND BARRE` LORS DE SES DISCUSSIONS AVEC LES PARTENAIRES SOCIAUX, IL A, DES MAINTENANT, ARRETE DEUX MESURES QUI TRADUISENT LA VOLONTE DES POUVOIRS PUBLICS DE CORRIGER CERTAINES DISPARITES CONSTATEES DANS LA DUREE DU TRAVAIL DES SALARIES. IL A, D'UNE_PART, DECIDE DE DIMINUER D'UNE HEURE LES EQUIVALENCES ENTRE LE TEMPS DE PRESENCE EXIGE ET LE TEMPS DE TRAVAIL SUR LA BASE DUQUEL ILS SONT REMUNERES, DANS CERTAINES PROFESSIONS, EN-PARTICULIER DANS LE COMMERCE ET LES SERVICES. CE FAISANT, IL POURSUIT L'APPLICATION D'UN PROGRAMME DE REDUCTION DE CES EQUIVALENCES DANS LES BRANCHES OU LEUR MAINTIEN AU-NIVEAU ACTUEL EST INJUSTIFIE. IL A , D'AUTRE_PART, DECIDE DE REDUIRE DE 48 A 46 HEURES LA DUREE MAXIMALE MOYENNE DE TRAVAIL CALCULEE SUR UNE PERIODE DE DOUZE SEMAINES DANS LES BRANCHES OU L'INTERVENTION DE CETTE MESURE EST APPARUE POSSIBLE ET SOUHAITABLE, COMPTE_TENU DES CARACTERISTIQUES ECONOMIQUES DE LEUR ACTIVITE, LA MESURE ETANT D'APPLICATION IMMEDIATE DANS CERTAINES ACTIVITES ET PRENANT EFFET AU 1ER JUILLET 1980 DANS D'AUTRES SECTEURS
-