Déclaration de M. Jean-Marie Le Pen, président du Front national, sur l'enjeu de l'élection européenne et le risque d'une forte abstention, Paris le 5 juin 2009.

Texte intégral

Mesdames, Messieurs,
L'UMP et le PS, étant partis tard en campagne, les Français n'ont pas assez entendu parler du scrutin de dimanche et ses vrais enjeux ont été dissimulés.
Si je vous ai emmenés jusqu'ici, à 3 jours du scrutin, c'est pour vous délivrer quelques messages simples.
« Nous sommes en 2009 après Jésus-Christ ; 80% des Lois Françaises sont faites par l'Europe... Tous les hommes politiques Français sont européistes et veulent brader la France... Tous ? Non ! Car un parti politique peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur.
Et avec lui au Parlement Européen la vie ne sera pas facile pour les garnisons européistes de l'UMP, du PS, du MODEM et d'Europe Ecologie... »
Car, si le Président de la République nous a volés en 2007 en effet, il est loin de nous avoir tués et ne nous fera pas taire... et le peuple doit savoir :
- Que l'Europe telle qu'elle existe aujourd'hui ne nous apporte rien. Concrètement, chaque année, les impôts des Français apportent à l'Europe 6 milliards 500 millions d'euros de plus que ce que nous recevons de l'Europe.
- L'Europe ne nous apporte rien si ce n'est des contraintes : Immigration supplémentaire, réglementations faites en dépit du bon sens, asphyxie progressive de notre agriculture, de nos pêcheurs, bref, de tous les métiers qui existent depuis des siècles et que l'on voyait, ici, dans le village d'Astérix, village typique à la Française où tout le monde travaillait, mais savait et pouvait aussi faire la fête en chantant et en mangeant du sanglier autour d'un verre de vin (à l'époque on ne mélangeait pas encore rouge et blanc pour faire du rosé).
- Le peuple doit savoir que l'Europe d'aujourd'hui et sa monnaie, l'Euro, ce sont les délocalisations, la ruine économique, la ruine de nos industries, la France des musées et du Tourisme mais en aucun cas le progrès économique et social
- Le peuple doit savoir que la Droite et la Gauche, l'UMPS, sont alliées, main dans la main à Bruxelles et votent ensemble 97% des textes.
- L'Europe représente enfin un véritable déni de démocratie et se fait contre les peuples. Ainsi, à chaque fois que les peuples sont consultés et qu'ils votent NON, les peuples sont bâillonnés. Et l'Europe veut aujourd'hui faire entrer la Turquie en son sein. C'est pourquoi il faut des avocats aux Français pour les défendre au Parlement Européen.
Alors dimanche, le seul vote Gaulois, le seul à résister à l'envahisseur européiste, le seul qui propose des solutions crédibles pour lutter
contre les délocalisations, le chômage, et redonner à la France sa souveraineté c'est le vote pour les listes du Front National.
A la proportionnelle, vous aurez des élus !
Je terminerai en vous disant ceci :
En bon Gaulois, je n'ai peur que d'une chose, c'est que le ciel me tombe sur la tête.
Et je vais vous faire une petite confidence :
Je me méfie aussi d'un vieil homme nommé ABSTENTIONNIX !
Ami du Gouvernement, il va depuis des années de foyer en foyer pour démobiliser les Gaulois, leur dire qu'il ne faut pas voter... Il est dangereux car si les Gaulois ne vont pas voter dimanche, avant qu'il ne soit trop tard, ils laisseront le cheval de Troie agir et c'en sera fini de la Nation qui nous a été léguée
Fini de l'indépendance et de la souveraineté de ce magnifique pays, que j'aime, pour lequel je me bats depuis plus de 50 ans
Pays en lequel je crois et que je veux voir prospérer.
Je vous remercie.
Source http://www.frontnational.com, le 8 juin 2009