Communiqué de la Présidence de la République, en date du 8 mars 2011, sur la réussite professionnelle et sociale des femmes.

Intervenant(s) :

Circonstance : Réunion présidée par le Chef de l'Etat sur la réussite professionnelle et sociale des femmes, à Paris le 8 mars 2011

Prononcé le

Texte intégral

A l'occasion de la journée internationale de la femme, le président de la République a présidé, une réunion de travail sur la question de la réussite professionnelle et sociale des femmes, en présence de Mme Roselyne BACHELOT, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale. Participaient à cette réunion plusieurs dirigeantes et créatrices d'entreprises, ainsi que des responsables associatives oeuvrant dans le champ de l'aide à la création d'entreprise et de l'insertion professionnelle.
Au cours de cette réunion, le chef de l'Etat a rappelé que la féminisation des emplois, qui est aujourd'hui une réalité, ne suffit pas encore à garantir une pleine égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. A cet égard, ont été évoquées les questions d'inégalité salariale, de mixité des emplois, d'orientation, d'accès aux postes à responsabilité et la loi sur les quotas dans les conseils d'administration. Le président a souligné que ce texte, avant même d'être adopté, avait d'ores et déjà eu un impact fort en termes de prise de conscience des entreprises puisque le nombre de femmes siégeant aux conseils d'administration ou conseils de surveillance des sociétés du CAC 40 a augmenté de 44% entre fin 2009 et septembre 2010.
Il convient d'agir en priorité sur les causes profondes des inégalités persistantes en matière d'emploi. Rappelant que l'un des facteurs d'inégalité professionnelle reste la maternité et qu'une partie qu'une partie de celles qui interrompent leur activité professionnelle le font par manque de mode de garde adapté, le président de la République a indiqué que le rythme de créations de solutions de garde serait poursuivi, ainsi que leur diversification notamment en s'appuyant sur les crèches d'entreprises.