Texte intégral

Le ministre de l'éducation nationale et la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche ont présenté une communication relative au développement des campus des métiers et des qualifications.
La valorisation de l'enseignement professionnel constitue à la fois une priorité de la refondation de l'école et un atout pour le redressement productif du pays. Elle vise à améliorer le niveau général de formation et à faciliter une orientation choisie vers des débouchés professionnels avérés et des emplois qualifiés. Elle se traduit par l'adaptation de l'offre de formation professionnelle aux dynamiques industrielles territoriales et favorise l'insertion professionnelle des jeunes.
L'un des moyens de cette valorisation est la création des « Campus des métiers et des qualifications » qui réunissent, par voie de convention, des établissements d'enseignement du secondaire, du supérieur, des laboratoires de recherche et des entreprises, organisés en réseau, pour développer de manière coordonnée, des parcours de formation initiale et continue.
Un premier appel à projets a été lancé auprès des régions et des académies en mai 2013. Il a permis au ministre de l'éducation nationale et à la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche de labelliser quatorze projets, sur proposition d'une commission réunissant toutes les parties prenantes, notamment les régions.
Ces campus, centrés sur des filières spécifiques, ciblent un secteur d'activité défini en référence à la nouvelle stratégie nationale de filières impulsée par le ministère du redressement productif. Ils forment le deuxième étage des pôles de compétitivité en offrant aux entreprises en croissance et aux filières économiques d'un territoire des formations professionnelles initiales d'excellence et des jeunes formés à des métiers d'avenir.
La qualité des projets labellisés et le déploiement rapide de certains d'entre eux, dans des secteurs tels que l'aéronautique en Aquitaine, la plasturgie en Rhône-Alpes ou encore les énergies en Haute et en Basse Normandie, ont permis d'améliorer la démarche et d'en poursuivre le développement. D'autres projets sont en cours comme un Campus des métiers de la création numérique en Île-de-France.Un second appel à projets a été publié en février 2014 aux fins de labelliser une nouvelle génération de campus des métiers dès le début de l'été. L'objectif à terme est de réaliser au moins un campus des métiers et des qualifications par région.