Déclaration à la presse de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, sur la lutte contre le terrorisme dans le monde, à Paris le 7 avril 2015.

Texte intégral

Je suis venu parce que ce qui s'est passé au Kenya il y a quelques jours est une horreur absolue. On sait que ces jeunes, qui étaient là uniquement pour étudier, ont été massacrés dans des conditions abominables. Je suis venu spécialement ici pour dire, au nom de la France, notre solidarité.
Q - Il y a le Kenya, il y a la Tunisie, il y a...
R - Le terrorisme est malheureusement un fléau global. Il faut lutter contre ce fléau partout. Le dernier événement tragique en date a eu lieu au Kenya, mais malheureusement cela existe aussi dans d'autres pays. Vous en avez cités quelques-uns mais il y en a beaucoup d'autres. La France est aux côtés de ceux qui luttent contre le terrorisme.
Q - Cela a beaucoup avancé sur le dossier de l'Iran à Lausanne, vous y êtes allés plusieurs fois. Peut-on envisager qu'il pourrait y avoir un potentiel de coopération avec Téhéran sur la lutte contre le terrorisme et même en Syrie ?
R - Oui, mais pour cela il faut que tous les pays qui travaillent pour la paix soient concrètement dans la lutte contre le terrorisme ; cela vaut pour l'Iran et pour les autres pays. Donc, bien évidemment, chaque jour, dans chaque conflit, il faut que tous ces pays s'unissent parce que ce terrorisme est un fléau global.
Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 15 avril 2015