Déclaration de M. Harlem Désir, secrétaire d'État aux affaires européennes, en réponse à une question sur les relations entre la France et l'Algérie, à l'Assemblée nationale le 21 février 2017.

Intervenant(s) :

Circonstance : Questions d'actualité à l'Assemblée nationale, le 21 février 2017

Prononcé le

Texte intégral

Monsieur le Député, la France est liée à l'Algérie par son histoire. En outre, des liens humains et culturels très profonds rassemblent nos deux pays. Si le passé colonial a été brutal et tragique, l'enjeu est à présent la paix des mémoires. L'Algérie est un important partenaire politique et économique de la France avec lequel il faut construire un avenir commun.
Telle est la démarche dans laquelle s'inscrit l'action du président de la République et du gouvernement. Dès 2012, François Hollande s'est rendu en Algérie. La déclaration d'Alger sur l'amitié et la coopération entre la France et l'Algérie, signée lors de cette visite a été suivie de la mise en place d'un comité intergouvernemental de haut niveau et d'un comité mixte économique franco-algérien.
C'est en renforçant notre coopération avec l'Algérie dans tous les domaines que nous contribuerons à la paix des mémoires ! Tous ici, nous devons nous consacrer à la relation entre la France et l'Algérie, indispensable à nos deux pays comme à la Méditerranée !
Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 27 février 2017