Interviews de M. Charles Millon, président du groupe UDF à l'Assemblée nationale, dans "Le Monde" du 8 et "Le Quotidien de Paris" du 15 septembre 1992, sur les arguments des adversaires du traité de Maastricht, les enjeux politiciens du débat et les risques en cas de victoire du "non".