Communiqué de presse conjoint du ministère de l'Europe et des affaires étrangères et du ministère de la culture, en date du 30 janvier 2020, sur la 59e Biennale internationale d'art de Venise en 2021.

Texte intégral

Sur proposition du comité de sélection présidé par Charlotte Laubard, Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères et Franck Riester, ministre de la Culture, ont retenu Zineb Sedira pour représenter la France à la 59ème Biennale internationale d'art de Venise en 2021.

Selon le comité de sélection : "Zineb Sedira a ouvert la voie à une relecture de l'histoire coloniale dès la fin des années 1990 quand ces questions étaient encore peu assumées par la société française. Elle a été choisie pour sa capacité à multiplier les regards et les perspectives sur ces enjeux tout en assumant une dimension poétique et esthétique forte. Ces dernières années, elle a élargi ses recherches à d'autres géographies et a étendu la question coloniale à celle des flux économiques et humains et à la circulation des idées."

Depuis hier, de fausses informations circulent sur Zineb Sedira. Dans un communiqué, l'artiste condamne fermement ces accusations infondées. Franck Riester réaffirme son soutien au choix du comité de sélection : "Comme elle l'a indiqué, Je sais que Zineb Sedira s'attache à lutter contre toutes formes de haine, d'actes ou de propos racistes ou antisémites. Elle portera ces valeurs humanistes à la prochaine biennale internationale d'art contemporain de Venise en 2021."

Zineb Sedira est née en 1963 à Paris. Elle vit à Londres et travaille entre Alger, Londres et Paris. Elle a étudié à la Central St Martin's School of Art, au Slade School of Art, et au Royal College of Art à Londres. Elle est la fondatrice d'aria (artist residency in algiers), qui soutient le développement de la scène artistique contemporaine en Algérie. En 2015, elle a été nommée pour le prix Marcel Duchamp.

Elle compte de nombreuses expositions personnelles en France (Palais de Tokyo, MAC Marseille), et à l'international (Suisse, Israël, Italie, Royaume-Uni, Irlande, Danemark, Finlande, Afrique du Sud, Algérie, Tunisie, Canada, Etats-Unis, Qatar, Dubaï). Elle a participé aux Rencontres de la photographie d'Arles et à la Biennale de photographie de Florence.

Le Jeu de Paume a présenté du 15 octobre 2019 au 19 janvier 2020 une exposition rétrospective de son oeuvre depuis 1998, L'espace d'un instant.

Zineb Sedira est représentée par les galeries Kamel Mennour (Paris), The Third Line (Dubai).

Pour en savoir plus sur le comité de sélection :

Présidente de la commission : Charlotte Laubard

Historienne de l'art et commissaire d'expositions, Charlotte Laubard enseigne à la HEAD

- Genève depuis 2013 et en dirige le Département d'Arts visuels depuis deux ans.

Auparavant, elle travaille dans différentes institutions dédiées à la création artistique contemporaine dont le CAPC musée d'art contemporain à Bordeaux dont elle est directrice de 2006 à 2013. Récemment, elle a assumé la direction artistique de l'édition 2017 de Nuit Blanche à Paris intitulée Faire oeuvre commune, ainsi que le commissariat du Pavillon Suisse à la Biennale de Venise de 2019 avec l'exposition Moving Backwards :

Pauline Boudry / Renate Lorenz.

Membres expert(e)s de la commission :

Naomi Beckwith est conservatrice au Museum of Contemporary Art à Chicago depuis 2011. Avant de rejoindre le MCA, elle occupe différents postes au Studio Museum de Harlem et à l'Institut d'art contemporain de Philadelphie. Nombre de ses expositions portent sur les résonances récurrentes des pratiques culturelles afro-américaines dans l'art contemporain, dont The Freedom Principle: Experiments in Art and Music, 1965 to Now ou encore 30 Seconds off an Inch. Elle a été l'une des premières à mettre en avant des artistes tels que Rashid Johnson, Jimmy Robert, Keren Cytter... En 2015, elle fait partie du jury de la 56ème Biennale de Venise.

Hélène Guenin est directrice du Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain (MAMAC) à Nice. Entre 2008 et 2016, elle est responsable de la programmation au Centre Pompidou-Metz où elle est commissaire de nombreuses expositions. De 2002 à 2008, elle est curatrice au Frac Lorraine, et assistante curatrice au Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain en 2001. Elle est membre du conseil d'administration de Manifesta 13, Marseille ; présidente du conseil scientifique de l'ENSA Nancy ; jury du Prix franco-allemand Perspektiv pour l'art et l'architecture ; membre du collège Arts Plastiques de la commission d'achat du CNAP.

Rebecca Lamarche-Vadel est directrice déléguée de Lafayette Anticipations. Diplômée en Histoire de l'Art, Histoire et Sciences Politiques de l'Université Paris I - La Sorbonne, Rebecca Lamarche-Vadel débute sa carrière au Ministère de la Culture, puis au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris. De 2009 à 2012 elle réside à Berlin où elle participe à l'exposition Based in Berlin (2011). En 2012, elle rejoint le Palais de Tokyo en tant que commissaire d'exposition. En 2017, elle est nommée co-commissaire de l'exposition Voyage d'Hiver au Château de Versailles. En 2019, elle est nommée commissaire de la prochaine Biennale de Riga en 2020.

Morad Montazami est historien de l'art, éditeur et commissaire d'exposition. Il dirige la plateforme Zamân Books & Curating qui se consacre à l'étude des modernités arabes, africaines et asiatiques. On lui doit notamment les expositions Bagdad Mon Amour, Institut des cultures d'Islam, Paris, 2018 ; New Waves: Mohamed Melehi and the Casablanca Art School, The Mosaic Rooms, London/MACCAL, Marrakech, 2019.

Yves Robert : Après avoir fondé, l'Unité de recherches contemporaines de la Villa Gillet à Lyon en 1998, Yves Robert est nommé administrateur du Centre national d'art contemporain de Grenoble en 1989, puis assure les fonctions de Secrétaire général du Nouveau Musée/ Institut d'art contemporain de Villeurbanne. De 1994 à 2014, il dirige successivement l'Ecole supérieure des beaux-arts de Valence, l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, la Villa Arson à Nice et l'Institut supérieur des arts de Toulouse. En complément de ses activités, il assure divers commissariats d'expositions en France et à l'étranger. De 2014 à 2019, Yves Robert dirige le Centre national des arts plastiques. Depuis janvier 2020, il occupe le poste de directeur délégué des Biennales de Lyon.

Membres institutionnels de la commission :

Laurence Auer, Directrice de la culture, de l'enseignement, de la recherche et du réseau, ministère de l'Europe et des affaires étrangères

Marianne Berger, cheffe du service des arts plastiques par intérim, ministère de la culture

Pierre Buhler, Président de l'Institut franc?ais.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 6 février 2020