Déclaration de Mme Geneviève Darrieussecq, ministre chargée de la mémoire et des anciens combattants, à l'occasion de l'Hommage national rendu au colonel Sébastien Botta engagé en opérations au Sinaï au sein de la "Force Multinationale d'Observateurs", à Vélizy Villacoublay le 17 Novembre 2020.

Intervenant(s) :

Prononcé le

Texte intégral

Madame la sous-préfète,
Monsieur le président de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat,
Messieurs les parlementaires,
Monsieur le chef d'Etat-major de l'Armée de l'Air et de l'Espace,
Général,
Monsieur le gouverneur militaire de Paris, général,
Mesdames et messieurs les officiers généraux,
Officiers, sous-officiers, militaires du rang,
Chère famille,
Mesdames, messieurs,
Colonel Sébastien BOTTA,


Ce 12 novembre 2020, vous voliez avec vos compagnons de la Force Multinationale d'Observateurs (FMO) au-dessus de cette terre d'histoire et de mythes, cette terre entre sable et mer, cette terre qui a toujours été un lieu de tensions à travers les âges. Autour du Mont Sinaï et du désert du même nom, dans cet environnement ô combien sensible, vous meniez avec vos frères d'armes américains et tchèques une mission de reconnaissance. Vous participez ainsi à l'effort international de paix et de sécurisation de cet espace si souvent disputé.

Fidèle à votre mission, fidèle à la France, vous oeuvriez, chaque jour, en unique représentant de notre pays dans cette structure, à prévenir tout incident conflictuel entre l'Egypte et Israël. La paix, la sécurité, l'équilibre, tels sont les traits saillants de votre engagement.

Ce 12 novembre 2020, le vol s'est arrêté. L'hélicoptère à bord duquel vous vous trouviez a été impliqué dans un accident dramatique. Dans sa chute, il a emporté les vies de sept de ses occupants et fait basculer le destin d'autant de familles. Colonel Sébastien BOTTA vous figuriez parmi eux.

Aujourd'hui, les armées et la communauté de défense portent votre deuil et saluent votre mémoire. L'armée de l'Air et de l'Espace pleure l'un des siens, l'un de ses fils, l'un des enfants de France qui avait fait le choix de l'engagement et du métier militaire.

Je tiens à exprimer à votre famille et à vos proches toute la solidarité dans cette immense épreuve, de l'armée de l'Air et de l'Espace, et plus largement de tout notre ministère.

Aujourd'hui, tous, famille, proches, amis et frères d'armes, vous formez un cortège de douleur et de fierté pour accompagner votre fils, votre père, votre ami, votre camarade vers sa dernière demeure.

Tous, étreints par la tristesse de perdre un être cher, l'un des nôtres, nous nous rappelons la grandeur de votre engagement. Nous pleurons un aviateur passionné, un homme aux qualités professionnelles et humaines connues et reconnues de tous.

Pour la France, vous avez tant donné. Pour la paix, vous avez tant consenti. Jusqu'à votre vie. Au nom de la République, nous vous rendons l'hommage de la nation.


Colonel Sébastien BOTTA, c'est à l'âge de 23 ans que vous choisissez d'entamer une carrière au sein de l'armée de l'Air et par là-même d'embrasser le service de notre drapeau.

Ainsi, répondant à une flamme qui brille au sein de votre famille et qui vivait au fond de votre coeur, vous suivez les pas d'un de vos grands-pères.

Sous-officier météorologue sur la base aérienne de Cazaux, vous y démontrez votre grand professionnalisme lors des briefings précédant avant la réalisation des missions. Par votre expertise technique, vous êtes pour tous les pilotes, tous les techniciens, tous les membres d'équipage, un ange-gardien, une protection contre les aléas du temps. Pas de réussite des vols opérationnels, sans la marque de votre évaluation.

Dynamique, plein d'allant, vous avez sans cesse démontré la volonté de progresser, de vous surpasser, de mettre à profit les conseils de vos aînés ou de vos frères d'armes les plus aguerris. Ainsi, vous avez réussi avec brio le concours d'entrée à l'Ecole militaire de l'Air de Salon-de-Provence.

A la base aérienne d'Orange, vous vous voyez confier les responsabilités de chef du bureau personnel militaire et conseiller chancellerie du commandant de base. Pleinement engagé au service des administrés, vous excellez dans ce nouveau domaine. Par vos qualités humaines et professionnelles, vous faites rapidement l'unanimité.

Militaire accompli, vous investissez tous types de missions et même en dehors de votre domaine d'expertise. Vous êtes déployé en tant que chef de détachement lors des opérations « Héphaïstos » ou « Sentinelle ». Ainsi, vos qualités de chef et de meneur d'hommes sont mises en évidence.

Votre soif de servir et de progresser vous amène au coeur des opérations. Entre septembre 2009 et mars 2010, vous vous engagez au Tadjikistan dans le cadre des opérations "Héraclès" et "Serpentaire". Sous une pression forte, vous réussissez avec brio votre mandat d'adjoint au chef du soutien personnel du détachement air de Douchanbé.

Vous démontrez à chaque occasion les capacités qui font de vous un officier brillant, à l'expertise reconnue.

Dès votre retour en France, vous poursuivez dans l'engagement opérationnel de l'armée de l'air en participant à l'exercice franco-indien "Garuda 2010". Vous apportez une plus-value essentielle au succès de cet exercice majeur.

Toujours prêt à relever de nouveaux défis, vous rejoignez en août 2011 la base aérienne de Dijon et êtes projeté à Chypre au sas de décompression de Paphos en mai et juin 2013 comme soutien militaire. Vous êtes ensuite choisi pour occuper les fonctions de chef de brigade à l'école de l'air de Salon-de-Provence. En charge de l'encadrement des promotions d'officiers, vous faites une nouvelle fois l'unanimité auprès de votre hiérarchie, mais aussi parmi vos élèves à qui vous transmettez votre savoir avec passion et conviction. Régulièrement promu parmi les premiers de vos pairs, vous accédez au grade de commandant en 2014.

Fort d'une riche expérience militaire et professionnelle, vous êtes volontaire pour transmettre votre passion du métier des armes. Acteur du lien "Armées-Nation", vous intervenez dans des collèges et des lycées. Vous témoignez de votre passion et de votre foi indéfectible en la France. Vos excellentes qualités humaines, et notamment votre sens de l'écoute, font de vous un précieux ambassadeur de nos armées.

Durant toute votre carrière, vos commandants de base et vos supérieurs ont manifesté l'exemplarité de votre conduite et ont exprimé à maintes reprises des félicitations officielles.

Vous êtes projeté une nouvelle fois sur un théâtre d'opérations de juin à décembre 2016 au Sahara occidental en tant que Casque Bleu.

Doté d'une force de travail impressionnante et toujours désireux de progresser au sein de l'Institution, vous réussissez le concours d'entrée à l'école de guerre en 2018. En septembre 2019, vous êtes promu au grade de lieutenant-colonel.

Officier éminemment tourné vers les opérations, vous êtes naturellement choisi pour occuper les fonctions de chef de la division du personnel et des ressources humaines de l'état-major du commandement de la défense aérienne.

Vous êtes alors responsable de la projection des aviateurs en opérations extérieures. Lors de la crise sanitaire du printemps, par votre investissement sans relâche, vous contribuez de manière essentielle à la préservation de nos capacités opérationnelles.

A l'image de votre carrière, vous avez été sans cesse mû par la volonté de servir. Ainsi, vous vous portez volontaire pour être projeté en mission à compter du 9 octobre 2020 au Sinaï pour une durée de 6 mois en tant qu'adjoint au chef de bureau de liaison de la Force Multinationale d'Observateurs (FMO).

Dès votre arrivée au sein de cette structure internationale, vous gagnez la confiance de vos chefs. Nous sommes réunis, ici, car cette mission fut votre dernière.


Colonel Sébastien Botta, durant 23 années de carrière, vous avez servi avec grandeur et loyauté notre pays.

Vous avez gravé dans les coeurs vos principes et vos qualités. Vous avez transmis la passion de votre métier et les valeurs de nos armées. Vous avez inscrit dans le souvenir de vos camarades les traits d'un chef profondément humain et bienveillant.

Vos frères d'armes sont chanceux d'avoir pu s'entraîner, combattre et vivre à vos côtés.

Votre carrière le démontre comme votre vie : vous étiez un battant. Vous étiez un homme de défi et un compétiteur dans l'âme. De la pétanque au tennis, en passant par le golf, vous partagiez avec vos proches votre calme et votre souci de la perfection.

Que ce soit pour vos amis ou vos camarades, vous prodiguiez des conseils sincères et invitiez au dépassement de soi.

Aujourd'hui, c'est toute la communauté militaire qui vous rend hommage avec émotion. C'est aujourd'hui toute la Nation qui s'incline devant votre parcours et votre dévouement. Nous n'oublierons jamais son sens et sa profondeur. Nous parlerons encore longtemps de votre noblesse et de votre humilité, reflet d'une réelle force d'âme.

Votre combat pour la paix, porté avec honneur sur tous nos théâtres d'opération, restera dans les annales de nos armées. Nous sommes reconnaissants envers ceux qui honorent la France de leur engagement. Nous sommes reconnaissants envers ceux qui sont convaincus que nos valeurs républicaines valent que l'on se batte pour les défendre.

Votre nom rejoint aujourd'hui ceux qui ont donné leur vie pour porter toujours plus haut les couleurs de l'armée de l'Air et de l'Espace, pour le succès des armes de la France.


Vive la République !
Vive la France !


Source https://www.defense.gouv.fr, le 24 novembre 2020