Interview de Mme Roselyne Bachelot, ministre de la culture, à Europe 1 le 19 février 2021, sur la possibilité de maintenir les festivals d'été en version assise, en plein-air et avec jauge de 5000 spectateurs.

Texte intégral

HELENE ZELANY
Dans ce contexte, Roselyne BACHELOT s'entretenait hier avec les directeurs des grands festivals de l'été et comme Europe 1 vous le dévoilait dans ce journal, ils pourront se tenir mais il y a un « mais » avec 5 000 spectateurs tous assis.

SEBASTIEN KREBS
La ministre de la Culture est en ligne avec nous. Bonjour Roselyne BACHELOT.

ROSELYNE BACHELOT
Bonjour.

SEBASTIEN KREBS
Bonjour ! Merci beaucoup d'être avec nous dans le journal de 7h ce matin. 5 000 personnes, c'est une promesse ferme ou c'est sous conditions ?

ROSELYNE BACHELOT
Alors, effectivement, ce cadre pourra bouger si les conditions sanitaires s'améliorent. Bien entendu, nous pourrons desserrer l'étau des 5 000 personnes et peut-être, pourquoi pas, envisager soit des jauges mixtes debout / assis, soit même debout. Mais j'ai fixé un cadre. Alors, il y a deux scénarios : soit un certain nombre de festivals diront « écoutez nous, notre modèle économique, ne nous permet pas une jauge de 5 000, nous avons besoin de plus et nous sommes obligés d'annuler » et nous les aiderons à affronter leurs frais d'exploitation. D'autres, et c'est la majorité, sur les 200 festivals que nous avons interrogés, 83% sont disposés à changer le modèle et à privilégier la structure assise mais ils auront besoin d'adaptation, montée des gradins, par exemple. Et nous les aiderons à procéder à ces adaptations parce que nous voulons absolument que les festivals puissent se tenir mais si, évidemment, la situation pandémique s'aggravait et que les festivals soient obligés d'annuler, là aussi, nous prendrions en charge toute cette annulation, tous les frais qui auraient été engagés.

SEBASTIEN KREBS
Oui, vous annoncez un fonds de soutien de 30 millions d'euros qui sera destiné …

ROSELYNE BACHELOT
Voilà, on a un fonds de soutien de 30 millions pour les festivals qui sont si importants pour les territoires.

HELENE ZELANY
Roselyne BACHELOT, est-ce que les spectateurs devront se faire tester avant d'accéder à ces festivals ?

ROSELYNE BACHELOT
Alors, nous avons évidemment à mettre en place le protocole sanitaire. Ca, c'est un travail qui va être mené dans les jours qui viennent avec les professionnels, avec les autorités sanitaires. Aujourd'hui, nous avons situé le cadre général ; ça permet aux gens de s'organiser. Nous travaillons sur un certain nombre de modalités. Les conditions sanitaires …, les protocoles sanitaires seront sans doute assez différents selon les organisations.

SEBASTIEN KREBS
Roselyne BACHELOT, vous avez donc reçu les professionnels de la musique. On parle des festivals, donc de concerts en extérieur. Qu'en est-il des salles fermées ? Est-ce que vous allez recevoir les professionnels du théâtre, du cinéma qui, eux aussi, attendent des perspectives ?

ROSELYNE BACHELOT
Bien entendu, nous les recevons. D'ailleurs, sur tous les secteurs de la culture, nous sommes en train de bâtir les protocoles résilients. La France est le pays qui fait le plus pour la culture, pour ses artistes ; nous continuons à protéger les citoyens dans leur santé. Je ne donne pas encore de date pour le reste des secteurs culturels mais je reviendrai vers vous dès que tout cela sera fixé.

HELENE ZELANY
Très bien ! Rendez-vous est pris. Merci beaucoup Roselyne BACHELOT, ministre de la Culture, d'avoir été en ligne sur Europe 1 ce matin. On sait déjà que le festival « Solidays » est annulé, les organisateurs avaient déjà pris la décision ; « les Vieilles Charrues », de leur côté, vont s'adapter.


Source : Service d'information du Gouvernement, le 22 février 2021