Extraits d'un entretien de M. Franck Riester, ministre du commerce extérieur et de l'attractivité, avec Sud Radio le 24 juin 2021, sur l'attractivité économique de la France.

Texte intégral

(...)

Q - Franck Riester, vous êtes aussi en charge de l'attractivité de la France. Il y a un sommet qui s'ouvre, lundi. Est-ce que, malgré le contexte politique et social assez tendu de la France, le pays demeure attractif ?

R - Oui, pour la deuxième année consécutive, la France est le pays le plus attractif d'Europe, en termes d'investissements étrangers sur son sol, devant le Royaume-Uni, devant l'Allemagne. C'est inédit, et ce n'est pas le fruit du hasard, c'est le fruit du travail...

Q - Malgré toutes les crises ?

R - Oui, exactement.

Q - Et pourquoi, alors ?

R - Eh bien, parce que la France est plus compétitive qu'avant. Parce qu'il y a eu des réformes conduites par le Président Macron et les différents gouvernements qui ont été les siens...

Q - Quelles réformes ? Il n'y a pas eu beaucoup de réformes.

R - La baisse de la fiscalité sur le capital, la baisse de l'impôt sur les sociétés, la baisse des impôts de production, cela donne aux entreprises les moyens de pouvoir investir, les moyens d'innover, les moyens d'être performantes à l'international, plus que précédemment. C'est aussi les réformes de la formation professionnelle : pour être attractif, un pays a besoin d'avoir les meilleurs talents, de celles et ceux qui innovent, donc il faut de la formation...

Q - C'est assez étonnant, parce qu'on ne ressent pas la même chose en fait à l'intérieur du pays.

R - Si, on le ressent. J'ai vu... Vous savez, je me déplace souvent pour aller voir des usines...

Q - Enfin, écoutez, toutes les enquêtes d'opinion ne vont pas dans ce sens, et puis les usines il y a beaucoup de fermetures, en ce moment, encore.

R - Oui, mais il y a aussi beaucoup d'ouvertures et beaucoup d'investissements, justement. Encore une fois, en nombre d'investissements étrangers sur son sol, la France est le premier pays en Europe, en termes d'emplois, en termes d'investissements industriels. Et donc moi je me déplace dans les différents territoires, et je vais voir des inaugurations d'usines, d'usines d'entreprises françaises ou d'usines d'investisseurs étrangers qui viennent investir en France. Et les chefs d'entreprise, y compris des PME et ETI, vous disent tous qu'effectivement, il y a eu des décisions qui contribuent à améliorer leur compétitivité.

Le fait aussi d'assouplir les négociations dans les entreprises, de rapprocher les discussions sociales du terrain, le fait de limiter les démarches administratives pour les entreprises. Il y a encore beaucoup à faire, on est bien d'accord, mais tout cela va dans le sens de l'amélioration de la compétitivité et donc de l'attractivité du pays.

(...).


source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 25 juin 2021