Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, sur les relations entre la France et la Moldavie, à Chisinau le 2 septembre 2021.

Intervenant(s) :

Circonstance : Conférence de presse conjointe avec M. Nicolae Popescu, vice-premier ministre

Prononcé le

Texte intégral

Merci beaucoup mon cher Nicu. Je voudrais vous dire, Mesdames et Messieurs, mon cher ami, que je suis très heureux d'être aujourd'hui à Chisinau pour rencontrer la Présidente, Mme Sandu, la Première ministre, Mme Gavrilita, et vous-même, cher Nicu.

En cette période de graves bouleversements internationaux, où la crise afghane est légitimement dans tous les esprits, les bonnes nouvelles méritent d'être saluées.

Et je tenais donc à venir vous dire en personne que, pour la France et ses partenaires des 27, c'est une excellente nouvelle de voir la Moldavie d'aujourd'hui prête à écrire son propre destin, engagée sur un chemin très concret de progrès démocratique et résolument tournée vers l'Union européenne.

Si les Européens s'engagent de plus en plus sur la scène internationale et tissent de nouveaux partenariats, de l'Afrique à l'Indopacifique, nous n'entendons absolument pas tourner le dos aux pays qui nous sont proches, comme la Moldavie. Cette proximité est d'abord géographique, mais pas seulement.

Cette proximité renvoie aussi à la longue histoire de notre continent. Et elle est aussi une réalité du présent, car nous savons que de votre prospérité, de la vitalité de votre démocratie et de votre capacité à faire des choix souverains, dépend une part des équilibres de notre Europe.

C'est pourquoi nous apportons notre plein soutien à l'ambitieux programme de réformes lancé par la Présidente Sandu en faveur de la démocratie et de la lutte contre la corruption.

C'est pourquoi j'ai assuré aussi le vice-Premier ministre de l'appui de la France dans ses efforts en vue de renforcer l'ancrage européen de la Moldavie.

Dans un environnement régional en pleine mutation, la nomination d'un ministre en charge de l'intégration européenne est un signal fort, qui nous rappelle la persistance d'un désir d'Europe, et nous voulons être au rendez-vous.

Nous voulons être au rendez-vous en vous soutenant dans la mise en oeuvre des réformes prévues par l'accord d'association qui unit l'Union européenne et la Moldavie, en particulier dans le domaine de la justice, de l'Etat de droit et de la lutte contre la corruption, en investissant en Moldavie, comme le font les institutions européennes et en vous aidant à faire face la pandémie de COVID-19, car l'Europe commence avec la solidarité.

Et c'est pourquoi, la France s'engage concrètement à vos côtés, à travers le soutien indéfectible que nous apportons à la souveraineté, à l'indépendance et à l'intégrité territoriale de la Moldavie dans ses frontières internationalement reconnues.

Je viens de le redire à mon homologue, en réitérant aussi notre soutien aux efforts du format "5+2" pour parvenir à un règlement juste et durable du conflit en Transnistrie, dans le respect de ces mêmes principes.

Nous nous engageons concrètement à vos côtés à travers aussi le soutien de l'Agence française de développement. Vous avez évoqué tout à l'heure l'ensemble des secteurs sur lesquels l'agence française de développement se proposait d'intervenir.

Nous nous engageons concrètement à vos côtés aussi à travers nos entreprises, que nous incitons à contribuer davantage à l'activité économique de votre pays, à la faveur de l'amélioration de l'environnement des affaires qui, j'en suis convaincu, va se poursuivre.

Nous nous engageons concrètement à vos côtés à travers le nouvel élan que nous voulons donner avec vous aux liens culturels et linguistiques qui unissent nos deux pays, en commençant par une relance de l'enseignement du français en Moldavie. Et je me réjouis, cher Nicu, à ce sujet, de découvrir avec vous cet après-midi le Lycée bilingue Gheorghe Asachi.

Vous l'aurez compris, Mesdames et Messieurs, c'est donc un message de soutien français, européen, que je suis venu apporter aujourd'hui à nos amis moldaves, dont les efforts déterminés laissent entrevoir des perspectives très encourageantes pour le renforcement de la démocratie et de l'Etat de droit sur notre continent. Merci beaucoup.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 15 septembre 2021

Thématiques :