Communiqué conjoint du ministre de l'Europe et des affaires étrangères et de la ministre des armées, en date du 16 novembre 2021, sur le tir de destruction à l'encontre de l'un de ses propres satellites par la Russie.

Texte intégral

Le ministre de l'Europe et des affaires étrangères et la ministre des armées condamnent fermement la conduite par la Russie d'un tir de destruction à l'encontre de l'un de ses propres satellites. Il s'agit d'une action déstabilisatrice, irresponsable et susceptible de provoquer des conséquences de très longue durée sur l'environnement spatial et pour tous les acteurs spatiaux. En particulier, les tirs anti-satellites créent, en connaissance de cause, des débris qui représentent un risque pour la sécurité des activités spatiales et pour le libre accès à l'espace pour tous. Nous constatons en l'espèce le volume très important de débris produits par ce tir.

Comme les ministres l'ont rappelé à leurs homologues russes lors de leur réunion le 12 novembre, la France promeut de longue date un usage pacifique et responsable de l'espace extra-atmosphérique. Elle rappelle qu'un dialogue aux Nations unies sera lancé dans les prochains mois à la demande d'une très large majorité d'Etats sur les comportements responsables dans l'espace, afin de réduire les menaces spatiales et d'éviter les risques de malentendus et d'escalade. La France, ainsi que l'Union européenne, ont soumis dans cette perspective au Secrétaire général des Nations unies des propositions concrètes afin d'établir des normes de comportements responsables dans l'espace, y compris afin d'éviter la création intentionnelle de débris. La France appelle la Russie à participer à ces discussions pour la mise en oeuvre de normes dans l'espace.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 18 novembre 2021

Thématiques :