Déclaration de Mme Sarah El Haïry, chargée de la jeunesse et de l'engagement, à son arrivée à la réunion des ministres chargés de la Jeunesse, à Bruxelles le 29 novembre 2021.

Texte intégral

"Je suis très heureuse d'être ici pour porter finalement ce dernier Conseil avec mes homologues ministres de la jeunesse, un moment important à la veille évidemment de la Présidence française, qui porte en plus cette jeunesse comme priorité, priorité de l'ensemble de nos politiques publiques, mais aussi priorité parce que la jeunesse porte l'espoir, elle porte l'espérance.

C'est un moment et une après-midi importante également puisque c'est la dernière de la Présidence slovène avec qui nous avons beaucoup et très bien travaillé. Nous ferons donc le bilan du 8e cycle sur cette Europe pour les jeunes, mais par les jeunes, et donc sur la capacité à participer, à les impliquer. La France a été très ambitieuse puisque nous avons souhaité développer l'engagement, l'engagement associatif dans les junior associations ou des instances de dialogue comme le Conseil d'orientation de la jeunesse, mais également porter le point sur le 9e cycle de dialogue pour une Europe plus durable plus inclusive. Et sur ce point, il y a une condition absolument nécessaire, c'est celle de l'implication des jeunes et des mouvements de jeunesse. C'est pour ça que les travaux et les différentes bilatérales sont extrêmement enrichissantes. Nous souhaitons faire que cette Présidence française soit finalement un moment d'accélération, un moment d'opportunité pour l'Année européenne de la jeunesse annoncée par la présidente von der Leyen. Pendant plus de 2 ans bientôt, les jeunes ont payé un lourd tribut de cette crise sanitaire, tribut économique, social, les mobilités ont été réduites. Ce que nous souhaitons, c'est que cette année 2022 soit une année d'espérance, de renouveau, une année européenne pleine et entière pour nos jeunesses, dans toute leur diversité et à tout âge, dès les plus petits jusqu'aux adolescents, aux plus jeunes actifs. Donc, c'est un moment et une journée particulièrement importante, en tout cas pour nous".


Source https://ue.delegfrance.org, le 1er décembre 2021