Interview de M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État au tourisme, aux Français de l'étranger, à la francophonie et chargé des petites et moyennes entreprises, à BFM TV le 22 décembre 2021, sur le Marché international de Rungis, les annulations dans les restaurants et le tourisme dans le contexte du Covid-19.

Intervenant(s) :

Prononcé le

Texte intégral

CHRISTOPHE DELAY
Jean-Baptiste LEMOYNE, vous les avez trouvés comment nos grossistes, ceux que vous avez rencontrés ce matin au marché d’intérêt national ?

JEAN-BAPTISTE LEMOYNE
Eh bien, écoutez, j’ai tenu à être aux côtés effectivement de ces femmes et ces hommes qui ont juste envie de faire plaisir aux Françaises et aux Français, faire en sorte que, eh bien, l’assiette soit au rendez-vous, avec de bons produits pour passer de bonnes fêtes, et c’est vrai que, voilà, on connaît des moments un peu complexes, forcément avec cette situation sanitaire, pour autant, eh bien, il est important de se retrouver sur l’essentiel en famille, entre amis, avec des groupes qui restent de taille raisonnable, mais qui font… pour faire honneur à ces produits, encore une fois, qui viennent de partout en France et qui représentent l’excellence française, l’excellence tricolore.

CHRISTOPHE DELAY
Avec les annulations dans les restaurants, notamment pour les réveillons de la fin d’année, les réveillons de la Saint-Sylvestre, est-ce que ces annulations sont compensées par les ventes aux particuliers ?

JEAN-BAPTISTE LEMOYNE
Alors, les échos que j’ai ici sont que ces derniers jours ont été très actifs, que ça a été le coup de feu, comme on dit, et donc je pense que les fêtes, eh bien, voilà, seront de ce point de vue-là honorées par tout le monde d’une façon ou d’une autre. C’est très important quelque part de faire oeuvre de solidarité nationale en se rendant chez son commerçant de détail, chez son boucher, chez son charcutier, son boulanger, etc., pour pouvoir, eh bien, voilà, aider à tenir, à tenir dans ces moments complexes ; ils sont là aussi pour donner de bons conseils, pour faire en sorte de passer les meilleurs moments possibles. Et encore une fois, je veux dire combien, ici, tout est fait pour que, eh bien, ces moments soient privilégiés, quelle que soit la situation que l’on connaît, et dès lors que nous prenons toutes et tous individuellement les gestes barrières, que nous faisons attention, mais ce sont des moments particuliers qu’il convient néanmoins de fêter.

ADELINE FRANÇOIS
Alors, là, c’est ministre des PME qui parle et vous êtes aussi ministre du Tourisme, est-ce que vous déconseillez aujourd’hui aux Français de voyager d’ici la fin de l’année ?

JEAN-BAPTISTE LEMOYNE
Vous m’avez souvent entendu vanter l’été bleu blanc rouge, et je vante désormais l’hiver bleu blanc rouge, nos montagnes notamment ont énormément à offrir, et c’est vrai, nous avons des clientèles d’ailleurs dont nous allons être privés, je pense aux Britanniques par exemple, c’est l’occasion pour celles et ceux qui, en dernière minute peut-être, n’auront pas fait de choix, eh bien, de se dire que là, il y a une opportunité, parce que je peux vous dire que cette montagne française, elle a énormément à offrir, la neige est là, mais naturellement, il reste possible de partir sur certaines destinations internationales, mais pour cela, rendez-vous sur le site conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay pour ne pas commettre d’imprudence, ou renseignez-vous auprès de vos entreprises du voyage, ce sont des professionnels pour vous accompagner.

ADELINE FRANÇOIS
Voilà, on mange local, on voyage local et on remplace les Anglais.

CHRISTOPHE DELAY
Et on cuisine fêtes. Merci beaucoup Jean-Baptiste LEMOYNE d’avoir été en direct.

ADELINE FRANÇOIS
Merci.

Source : Service d’information du Gouvernement, le 3 janvier 2022