Déclaration de Mme Florence Parly, ministre des armées, sur le détachement français déployé en Estonie dans le cadre de la mission de Police du ciel de l'OTAN, à la base aérienne d'Âmari en Estonie le 3 avril 2022.

Texte intégral

Officiers, sous-officiers, aviateurs,

C'est une fierté de vous voir ici, en Estonie, prêts à remplir votre mission à près de 2 500 kilomètres de votre base et de vos foyers. Votre présence incarne la constance de notre solidarité et notre engagement aux côtés de nos alliés, dans cette région du Nord Est  de l'Europe. Elle témoigne de la solidarité qui unit les Européens et les alliés.

Depuis près de 15 ans, la France contribue à la police du ciel des Etats baltes, comme elle assume cette mission en permanence au-dessus de son propre territoire. Depuis jeudi dernier, 4 Mirage 2000-5 du groupe de chasse 1/2 " Cigognes " sont en charge d'assurer l'intégrité du ciel balte. A tous, aux aviateurs, pilotes, mécaniciens, techniciens spécialistes, commandos de l'air, pompiers et personnel de soutien, je veux vous dire la reconnaissance de la France. Celle des Européens aussi, ils savent qu'ils peuvent compter sur vous.

Nos armées connaissent bien le ciel estonien et, pourtant, cette mission ne ressemble pas aux précédentes. Votre présence s'inscrit cette année dans un contexte inédit qui, plus que jamais, appelle de votre part professionnalisme et sang-froid. Et je sais que vous n'en manquez pas.

L'invasion de l'Ukraine par la Russie a durement rappelé à tous les Européens que la guerre n'appartient pas au passé, pas plus qu'elle ne se résume aux conflits asymétriques et lointains. Cette agression a montré que nos compétiteurs stratégiques, et la Russie en l'occurrence, sont capables d'aller au bout de leur logique de prédation et de puissance.

Dans ce contexte, l'Estonie représente aujourd'hui une zone d'engagement majeure pour les armées françaises. Aux côtés de vos camarades de l'armée de Terre déployés à Tapa, votre mission est  essentielle, non seulement pour l'Estonie et les pays Baltes, mais aussi pour la sécurité de l'ensemble des Européens et pour la crédibilité de l'OTAN.

De cela, je retire deux conclusions que j'aimerais partager avec vous:

La première c'est que votre mission implique la possibilité de se trouver engagé dans le combat. Dans cet espace aérien qui est comme le palier de notre maison européenne, nous ne nous laisserons jamais intimider.

La seconde conclusion, c'est que nous avons également  le devoir de ne pas alimenter l'escalade, de nous laisser prendre dans l'engrenage qui nous mènerait à la guerre, quand d'autres voies demeurent possibles. Nous sommes une Alliance responsable : notre action doit demeurer maîtrisée.

Je le redis ici, nous ne sommes pas en guerre contre la Russie. Votre action professionnelle ne pourra jamais servir de prétexte à un conflit. Nous avons confiance en votre jugement. Vous êtes entraînés pour cela.

Dans cette mission exigeante, vous n'êtes pas seuls bien entendu. Je pense aux missions quasi-quotidiennes de vos camarades aviateurs dans le ciel européen, à vos camarades du 7ème bataillon de chasseurs alpins déployés à une centaine de kilomètres d'ici, en Estonie, au déploiement en Roumanie du bataillon franco-belge depuis le début du mois dernier. Je pense enfin aux missions que nous menons depuis le porte-avions engagé en Méditerranée au profit de l'Alliance.

Avant de terminer, je voulais saluer la rapidité de votre déploiement à Âmari, qui a été anticipé immédiatement  après l'invasion russe contre l'Ukraine. Vous pouvez être fiers de votre réactivité et de votre professionnalisme qui ont permis la réussite de ce déploiement. Je salue également le détachement belge que vous relevez. Cette passation témoigne de l'unité des alliés face à l'adversité. Je remercie également chaleureusement nos partenaires estoniens pour leur accueil. Mener ce type de mission sur le territoire souverain d'un allié est un signe fort de confiance.

C'est grâce à votre action que se matérialisent les liens de solidarité indéfectibles avec nos Alliés. Je sais que vous serez à la hauteur de votre mission.

Je vous souhaite bons vols et bonne mission.


Vive la République ! Vive la France !


Source https://www.defense.gouv.fr, le 5 avril 2022