Communiqué de la Présidence de la République, en date du 21 juin 2022, sur l'OTAN et le conflit en Ukraine.

Texte intégral


Le Président de la République s'est entretenu avec le Secrétaire général de l'OTAN, M. Jens STOLTENBERG, ce mardi 21 juin 2022 au Palais de l'Elysée.

Cette rencontre intervenait en préparation du Sommet de l'OTAN à Madrid, du 28 au 30 juin prochain. Dans le sillage des exigences portées par le Président de la République au Sommet de Londres en décembre 2019, le Sommet de Madrid sera l'occasion d'aborder l'intégration de la Boussole stratégique européenne dans le nouveau concept de l'Alliance.

Le Président de la République a également dit vouloir demander de la clarté à la Turquie quant à son positionnement.

Il a redit son soutien à la Finlande et la Suède dans leur choix souverain de rejoindre l'Alliance, et souligné qu'elles constituent des partenaires proches disposant de capacités de défense robustes, qui contribueront ainsi à renforcer la sécurité et la stabilité de la zone euro-atlantique. Il a aussi rappelé la disponibilité de la France à apporter des garanties de sécurité aux deux pays le temps qu'ils deviennent membres de l'Alliance.

La discussion a d'autre part porté sur l'agression russe en Ukraine. Le Président de la République est revenu auprès du Secrétaire général sur son déplacement à Kiev la semaine dernière, aux-côtés du Chancelier de la République fédérale d'Allemagne, du Président du Conseil des ministres d'Italie, et du Président de la Roumanie. Ils ont tous deux convenus de continuer d'oeuvrer au maintien d'un haut niveau de concertation et de coordination entre alliés.

Ils ont également abordé les contributions de la France à la posture défensive et dissuasive de l'Alliance sur son flanc est, y compris dans le cadre de la présence avancée de l'OTAN en Roumanie où le Président de la République s'est rendu la semaine dernière et où la France joue le rôle de nation-cadre.