Interview de M. Gérald Darmanin, ministre de l'intérieur, à RTL le 28 juin 2022, sur la situation politique après les législatives, Les Républicains, la politique économique et les incidents du Stade de France à l'occasion de la finale de la Ligue des champions.

Texte intégral

ALBA VENTURA
Bonjour Gérald DARMANIN.

GERALD DARMANIN
Bonjour.

ALBA VENTURA
Elisabeth BORNE, la Première ministre a été chargée par Emmanuel MACRON de former un nouveau gouvernement, vous allez rester ministre de l'Intérieur ?

GERALD DARMANIN
C'est à la Première ministre et au président de la réplique d'en décider.

ALBA VENTURA
Il se murmure que vous pourriez changer de poste à la faveur d'un remaniement, mais vous avez des envies d'autre chose ?

GERALD DARMANIN
Je suis très fier et très honoré d'être ministre de l'Intérieur, si je peux continuer à ce poste, j'en serais très honoré.

ALBA VENTURA
Alors Emmanuel MACRON ne veut gouverner ni avec le RN, ni avec la France insoumise, alors avec qui Gérald DARMANIN, quelle est la meilleure voie de passage au Parlement pour vous ?

GERALD DARMANIN
Manifestement le groupe qui est le moins éloignés de nous, la majorité même relative, c'est le groupe LR. Et puis il y a une vingtaine de députés qui ne sont pas élus soit dans des partis politiques constitués, soit des groupes, ce qu'on appelle des divers, divers droite ou divers gauche qui peuvent constituer également une majorité. Donc plutôt les LR et puis les divers.

ALBA VENTURA
Vous avez vu la tribune des deux présidents de groupe LR de l'Assemblée et du Sénat Olivier MARLEIX et Bruno RETAILLEAU, les parlementaires LR ne seront pas la roue de secours d'un macronisme en perte de vitesse, voilà ce qu'ils écrivent, ça part mal.

GERALD DARMANIN
D'abord je pense que tout le monde dans l'hémicycle et singulièrement pour le groupe LR que je connais de par ma culture politique, a conscience du moment que nous vivons. Les Français ont voulu cette Assemblée nationale, ils ont voulu dans la diversité des opinions et sans doute que cette Assemblée nationale, si elle n'arrange pas le fait majoritaire est plus conforme aux opinions des Français. Si j'ose m'exprimer ainsi, je pense que les Français sont contents de ces élections.

ALBA VENTURA
Contents ?

GERALD DARMANIN
Ecoutez, moi je reviens de ma propre élection législative.

ALBA VENTURA
Ils trouvent ça plus équilibré.

GERALD DARMANIN
Je crois qu'ils sont contents de l'équilibre du pouvoir, qu'ils sont contents des opinions mieux représentées. On n'a pas arrêté de dire pendant des années que seule la proportionnelle pouvait représenter l'opinion des Français par rapport à ce qu'ils pensaient dans les sondages ou à la présidentielle.

ALBA VENTURA
Et vous, vous êtes content ?

GERALD DARMANIN
Moi je n'ai pas à commenter le vote du peuple, le peuple a toujours raison en démocratie.

ALBA VENTURA
Ça ne fait pas vos affaires si j'ose dire.

GERALD DARMANIN
Mais ça c'est notre problème et en l'occurrence je pense que ce qui nous manque tous en politique depuis très longtemps et je bats ma coulpe, c'est l'humilité et la compréhension de ce qu'ont voulu dire les gens.

ALBA VENTURA
Cette élection a fait l'effet de lucidité chez vous, c'est ça ?

GERALD DARMANIN
Moi je suis profondément démocrate, quand les Français s'expriment, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'ils aient raison et je dois essayer, puisque je suis un responsable politique comme d'autres d'essayer de comprendre ce qu'ils ont voulu dire. Ils ont manifestement voulu que l'on s'entende. Ils ont manifestement voulu que le président de la République continue son action puisqu'il a une majorité et assez ample par rapport aux autres groupes, mais ils n'ont pas voulu que nus gouvernions seuls. C'est manifestement le constat et je suis bien obligé de constater que le deuxième groupe avec lequel nous pouvons travailler puisque je pense qu'il y a beaucoup d'incompatibilité entre La France Insoumise et Emmanuel MACRON, entre Marine LE PEN et Emmanuel MACRON, chacun le comprendra, c'est le groupe des LR. On n'est pas d'accord sur tout avec les LR, mais on est d'accord sur beaucoup de choses. Je pense que par exemple sur la sécurité ou sur l'immigration nous avons une majorité absolue à l'Assemblée nationale pour donner davantage de moyens à nos policiers et pour les mesures que je vais proposer à la demande du président de la République.

ALBA VENTURA
Mais précisément sur quels sujets il pourrait y avoir une majorité avec les LR précisément ?

GERALD DARMANIN
Par exemple lorsque le président de la République m'a demandé de travailler une proposition très forte que je vais présenter dans la loi de programmation de sécurité intérieure, qui consiste à expulser désormais ou à retirer les titres de séjour de tout étranger qui est coupable d'un crime ou d'un délit. Je pense que sur ça, il y a une majorité à l'Assemblée nationale et au Sénat, votons-le. Lorsqu'on a envie de reprendre la proposition de loi notamment de monsieur RETAILLEAU, la proposition de loi anticasseurs pour qu'un périmètre (inaudible) dans des manifestations, on peut éviter les images des black-bloc qui touchent profondément la nation française à juste titre qui attaquent les policiers. Je pense que cette proposition anticasseurs, il y a une majorité absolue à l'Assemblée et au Sénat pour la voter.

ALBA VENTURA
Mais vous les avez sondés ?

GERALD DARMANIN
Ecoutez, ça fait quelques jours seulement que nous sommes élus. vous savez dans les pays comparables à la France, les Allemands, regardez ils mettent deux mois et demi à trouver un contrat de coalition, nous en quelques heures, vous nous dites, mais vous ne vous êtes pas mis d'accord, bon donc dans la 5e République pour la première fois depuis Michel ROCARD, mais les circonstances sont différentes, le président de la République a gagné les élections mais il n'a pas la majorité absolue a priori, laissez quelques jours à la Première ministre qui travaille d'arrache-pied pour trouver cette majorité.

ALBA VENTURA
Et sur l'immigration ou le fait de désarmer les casseurs dans les manifs pas d'accord avec le Rassemblement national ou il peut y avoir ?

GERALD DARMANIN
Mais on n'a pas vocation à gouverner avec le Rassemblement national, nous avons vocation à discuter de nos textes me semble-t-il dans un esprit constructif et avant l'hémicycle avec les LR, cependant dans l'hémicycle il n'y a pas de sous-député, si des députés de la France insoumise ou des députés du rassemble nationale veulent des textes proposés par le gouvernement ou proposés par leurs collègues, il y a des propositions de loi c'est pas le gouvernement qui fait de tri à l'Assemblée nationale, respectons l'Assemblée nationale.

ALBA VENTURA
Est-ce qu'il faut que des membres de LR entrent au gouvernement ?

GERALD DARMANIN
Ce n'est pas à moi de le dire, c'est au président de la République et à la Premier ministre de former le gouvernement.

ALBA VENTURA
Mais vous le souhaiteriez ?

GERALD DARMANIN
Je souhaite depuis très longtemps que les LR rejoignent le président de la République, ça ne vous aura pas échappé, comme je l'ai fait avec Bruno LE MAIRE ou Edouard PHILIPPE ou Sébastien LECORNU. Je pense que nous n'avons pas beaucoup de différences. On va quelques-unes, il ne faut pas les nier mais je pense que sur l'essentiel…

ALBA VENTURA
Il pourrait y avoir quelques débauchages.

GERALD DARMANIN
Comme disait le Général de GAULLE justement, ne faisons pas de petites soupes sur des petits feux, mais sur l'essentiel on est d'accord. On est d'accord sur la sécurité, on est d'accord sur les finances publiques et d'économies, on est d'accord ce pouvoir d'achat de nos concitoyens, on est d'accord pour qu'il y ait des baisses d'impôts. Ce n'est déjà pas si mal.

ALBA VENTURA
Gérald DARMANIN, je vous ai demandé, est-ce qu'il faut que des membres de LR entrent au gouvernement. Autre question, est-ce qu'il faut que des ministres sortent, il faut se débarrasser des branches pourries dit un conseiller de l'exécutif, on pense évidemment à Damien ABAD, à Chrysoula ZACHAROPOULOU, est-ce qu'il faut qu'ils sortent ?

GERALD DARMANIN
D'abord je n'aime pas qu'on parle des choses comme ça et les conseils d'exécutif je ne sais pas qui c'est, ce que je sais c'est qu'il y a des ministres et c'est difficile de prendre les attaques médiatiques et les attaques parlementaires, les attaques…

ALBA VENTURA
Il y a des accusations de viol pour les deux.

GERALD DARMANIN
Moi je ne commente pas les affaires judiciaires lorsqu'il y en a, je ne l'ai jamais fait, je ne le ferai jamais. Il y a des ministres qui ont perdu devant les électeurs, ça se respecte. Bien sûr qu'il faut qu'ils partent puisque le président de la République a mis une règle, mais ça se respecte. Donc derrière ces personnes il y a des familiers, il y a des gens, je ne veux pas juger aussi. Il appartient à la Première ministre qui n'a pas un métier facile, qui est très courageuse, moi je la vois travailler depuis plusieurs semaines désormais, de former un gouvernement, faisons-lui confiance.

ALBA VENTURA
Elle est légitime Elisabeth BORNE ?

GERALD DARMANIN
Evidemment d'abord elle a été élue dans des conditions très difficiles dans le Calvados et je peux vous assurer…

ALBA VENTURA
Certains disent qu'elle n'est pas assez politique.

GERALD DARMANIN
Vous savez c'est rigolo parce qu'il y a 5 ans, vous, vos collègues m'avaient dit, vos confrères, est-ce qu'Edouard PHILIPPE est légitime, est-ce qu'il est assez politique ? Il n'était pas député, il venait du Havre, il était un peu techno, ça a été un grand Premier ministre. Puis après on m'a dit est-ce que Jean CASTEX quand j'ai été nommé ministre de l'Intérieur était légitime. Il n'était pas élu, il était un peu techno et ça a été un grand Premier ministre. Elisabeth BORNE sera une grande Première ministre.

ALBA VENTURA
Gérald DARMANIN, ministre de l'Intérieur, je ne doute pas que le sujet du pouvoir d'achat vous en avez fait référence vous intéresse, beaucoup de Français partent ou renoncent d'ailleurs à partir en vacances. Certains dans la majorité se disent que pour financer le paquet pouvoir d'achat dont la facture va s'élever à 50 milliards d'euros, il faut que les entreprises contribuent à travers l'impôt, il faut mettre à contribution les entreprises ?

GERALD DARMANIN
Moi je suis contre toute hausse d'impôt et ce n'est d'ailleurs pas le projet du président de la République que d'augmenter les impôts. Je suis pour moins d'impôts, plus de sécurité, si je devais résumer, le contraire de ce que pense la France insoumise qui est en général pour moins de sécurité, plus d'impôt.

ALBA VENTURA
Taxer les super-profits des entreprises comme TotalEnergies ou ENGIE.

GERALD DARMANIN
On commence par quelques-uns et les Français savent très bien que c'est fini par tous. Augmenter les impôts, c'est la facilité, c'est un très mauvais signal économique et à la fin c'est l'ouvrier qui paye. Vous savez moi je suis d'une circonscription où le monde du travail, c'est-ce que ça veut dire. Il faut plutôt encourager les gens à travailler, plutôt me semble-t-il que de faire la facilité qui consiste à augmenter la fiscalité, ce serait le contraire d'ailleurs de ce qu'on a fait pendant 5 ans. Donc il faut savoir même dans des circonstances difficiles garder son cap. Moi ce qui m'intéresse par contre c'est comment on parle aux gens qui gagnent entre 1000 et 2000 euros par mois. Il est certain qu'il y a quelque chose que nous loupons collectivement parce que sinon il n'y aurait pas autant de gens qui voterait France insoumise et pas autant de gens qui voterait Rassemblement nationale, pourtant on a fait des choses pour eux mais on n'est manifestement pas fait assez, celui ou celle qui travaille entre 1000 et 2000 euros par mois, qui se lève le matin, qui va bosser, il se sent floué par tout un tas de choses et notamment par le politique. C'est celui-là auquel on doit répondre, honnêtement en prenant des vielles lunes quasi communistes.

ALBA VENTURA
Gérald DARMANIN, il a été établi que la gestion du Stade de France a fait perdre 30 à 40 députés à la majorité, mardi dernier les instances de l'UEFA ont été auditionnées dans le Sénat, ils ont présenté leurs sincères excuses, vous n'êtes pas allé aussi loin Monsieur le Ministre.

GERALD DARMANIN
Alors d'abord est-ce que le Stade de France aurait été mieux gérer, la réponse est oui. Est-ce que j'en ai une part de responsabilité, la réponse est oui. Je l'ai dit d'ailleurs devant la commission…

ALBA VENTURA
Est-ce que vous prononcez le mot excuses ?

GERALD DARMANIN
Bien sûr je m'excuse bien volontiers contre tous ceux qui ont subi cette mauvaise gestion. Je constate et quelque part je le remarque et je veux le redire ici que depuis il y a eu 3 grands match au Stade de France puisque j'ai pris des dispositions qui ont changé profondément le fonctionnement de la préfecture de police autour du Stade de France, il n'y a eu évidemment aucune difficulté.

ALBA VENTURA
Ça veut dire que c'est la préfecture de police qui a complètement dysfonctionné ?

GERALD DARMANIN
Moi je suis le chef de l'administration, je ne fais jamais de punition ad hominem, mais peut-être que dans le secret de mon bureau, il existe des changements voilà.

ALBA VENTURA
Des changements, ça veut dire ?

GERALD DARMANIN
Et par ailleurs d'abord j'ai changé l'organisation, j'ai doublé les moyens qui manquaient sans doute de lutter contre la sécurité publique, c'est-à-dire contre la délinquance. Et s'il y a quelque chose qui s'est mal passé au Stade de France, je vais vous dire, c'est la lutte contre la délinquance et effectivement les images qu'on a vues étaient inacceptables.

ALBA VENTURA
Mais vous n'avez pas changé le préfet de police monsieur LALLEMENT.

GERALD DARMANIN
nous sommes en période électorale, le but du jeu n'est pas de lancer des noms comme ça au débotté dans un micro, j'ai d'abord changer nos organisations, j'ai doublé les effectifs, j'ai donné instruction extrêmement claires désormais de lutte contre toute forme de délinquance en Seine-Saint-Denis et singulièrement autour du Stade de France, ça aurait pu être fait plus tôt, c'est vrai, je l'avoue bien volontiers, j'ai une envie implacable de lutter contre la délinquance, viendra la question des personnes après, le préfet de police a fait son travail ce soir-là, mais il est certain qu'on a un changement d'organisation…

ALBA VENTURA
Il est sur la sellette ?

GERALD DARMANIN
Il est certain qu'on un changement d'organisation à faire, ça ne veut pas dire évidemment qu'on doit s'en prendre à telle ou telle personne.

ALBA VENTURA
Juste. Une dernière précision, l'UEFA avance qu'il y a eu 2600 faux billets, vous avez dit entre 30 et 40000.

GERALD DARMANIN
Non ce n'est pas tout à fait la chose dont on a parlé, 2600 faux billets c'est les chiffres que d'ailleurs nous avons donné avec la Fédération française de football, plutôt qu'elle nous a donné elle lorsqu'on est arrivé dans les tourniquets. Une des questions que posait le Stade de France, c'était une question de faux billets en amont qui a créé les difficultés que nous connaissons. Encore une fois la question du Stade de France c'est essentiellement une question de revue de notre lutte contre la délinquance en Seine-Saint-Denis. J'en ai tiré des conséquences.

ALBA VENTURA
Vous allez en tirer d'autres ?

GERALD DARMANIN
Oui bien sûr, moi je pense que la lutte contre la délinquance n'a pas encore atteint le but que nous devions atteindre et on doit continuer avec beaucoup plus de fermeté.

ALBA VENTURA
Merci Monsieur le Ministre, Gérald DARMANIN.

GERALD DARMANIN
Merci à vous.


Source : Service d'information du Gouvernement, le 29 juin 2022