Projet de décret relatif aux exceptions à l'application du droit des usagers de saisir l'administration par voie électronique (ministère des affaires étrangères et du développement international)

Consultation mise en ligne le

Consultation du au

Dans le cadre de la simplification des relations entre l'administration et les citoyens, les usagers pourront saisir les administrations par voie électronique. C'est ce que prévoit une ordonnance publiée au Journal officiel du 7 novembre 2014 qui entrera en vigueur le 7 novembre 2015 pour l'État et ses établissements publics.

Certaines démarches administratives ne pourront pas être réalisées par voie électronique pour des motifs d'ordre public, de défense et sécurité nationale, de nécessité de comparution personnelle de l'usager ou de bonne administration, notamment pour prévenir les demandes abusives.

Le présent projet de décret, soumis à la consultation, a pour objet d'établir la liste des démarches administratives pour lesquelles la saisine de l'administration par voie électronique ne sera pas ouverte notamment pour des motifs de nécessité de comparution personnelle de l'usager et de bonne administration.

En application de l'article 16 de la loi du 17 mai 2011 de simplification et d'amélioration de la qualité du droit, cette consultation se substitue aux consultations obligatoires des commissions consultatives. La synthèse des observations recueillies a été rendue publique le 16 novembre 2015.

 

 

 

 

 

 

Status : Clôturé avec synthèse

Thématique : Administration - Réforme de l'Etat

Type : Consultation ouverte du public

Fondement juridique : Loi du 17 mai 2011 de simplification et d’amélioration de la qualité du droit

Autorité administrative pilote : Ministère des Affaires étrangères et du Développement international