Texte intégral

Le bilan de la deuxième campagne du troisième pacte pour l'emploi.Ï Le ministre du Travail et de la Participation a rendu compte des résultats de la deuxième campagne du troisième pacte pour l'emploi. Deux mois avant le terme de cette campagne, ils constituent un net succès, puisque les objectifs, fixés dans le courant de l'été 1980, sont déjà dépassés. De septembre 1980 au 31 mars 1981, 498 000 jeunes sont entrés dans la vie professionnelle grâce-aux mesures du pacte, soit une augmentation de 17, 4 % par-rapport à la campagne précédente. Le seuil des 500 000 bénéficiaires sera donc très largement dépassé à l'issue de la campagne, c'est-à-dire fin juin.Ï Il est ainsi confirmé que les pactes en vigueur depuis 1977 constituent une solution bien adaptée au problème de l'insertion professionnelle des jeunes. En effet, depuis cette date, ils ont permis d'offrir une première expérience professionnelle à près de deux millions de jeunes ; dans quatre cas sur cinq, cette insertion s'est f aite d'emblée dans un emploi durable.Ï Le très important effort consenti - 17 milliards de francs - est le signe de la priorité que le Gouvernement a accordée à la solution du problème de l'emploi des jeunes.