Texte intégral

Le ministre de la culture et de la communication a présenté une communication sur la Maison de l'histoire de France.
Etablissement public administratif créé le 1er janvier 2012, la Maison de l'histoire de France a pour objectif de rendre accessible au plus grand nombre la connaissance de l'histoire, de favoriser sa compréhension et son analyse critique, dans une approche ouverte à l'Europe et au monde, en valorisant les nouveaux domaines de la recherche.
Ce projet répond à une véritable attente, comme en atteste le succès de l'exposition « La France en relief », première grande opération du nouvel établissement, qui s'est tenue au Grand Palais en janvier et février derniers.
Pour mettre en oeuvre ce projet, un comité d'orientation scientifique a été chargé, dès janvier 2011, de mener une réflexion ouverte à tous les courants de l'historiographie, à travers une très large consultation de la communauté des historiens. Composé de 20 experts (historiens, conservateurs du patrimoine, éditeurs, spécialistes de l'audiovisuel) et présidé par Jean-Pierre Rioux, ce comité a été pérennisé dans les statuts du nouvel établissement.
La Maison de l'histoire de France s'installera à l'horizon 2015 dans le quadrilatère de Rohan-Soubise à Paris. Elle devra jouer le rôle de tête de réseau pour un groupement d'intérêt public constitué de neuf musées nationaux dont les sites d'implantation et les collections se situent au point de rencontre entre les arts et l'histoire.
L'établissement sera appelé à concevoir la « Galerie des temps », qui proposera aux visiteurs une chronologie invitant à la réflexion, des espaces de travail et d'exposition temporaire, en lien avec le projet scientifique, culturel et éducatif des Archives nationales.