Texte intégral

COMMUNIQUE OFFICIEL:`LES ACTIONS EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES` COMMUNICATION DU MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA SECURITE SOCIALE `JACQUES BARROT` ET DU SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DE L'ACTION SOCIALE. AFIN D'ASSURER LA POURSUITE DU  DEVELOPPEMENT DE L'AIDE MENAGERE EN 1980, LES DISPOSITIONS SUIVANTES ONT ETE ARRETEES :

  • L'AIDE MENAGERE SERA PROGRESSIVEMENT ETENDUE A DES CATEGORIES DE RETRAITES QUI N'EN AVAIENT PAS JUSQU'A PRESENT LE BENEFICE (FONCTIONNAIRES, AGENTS DES COLLECTIVITES LOCALES) ;
  • LES DOTATIONS CONSACREES A L'AIDE MENAGERE PAR LES CAISSES DE RETRAITE DU REGIME GENERAL DE LA SECURITE SOCIALE ET DE LA MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE SERONT ACCRUES DE MANIERE SIGNIFICATIVE.

UN EFFORT PARTICULIER SERA ACCOMPLI POUR LA SANTE DES PERSONNES AGEES. AU-COURS DES DERNIERES ANNEES, TOUTE UNE SERIE D'ETABLISSEMENTS ET DE SERVICES ONT ETE MIS A LA DISPOSITION DES PERSONNES AGEES POUR LEUR PERMETTRE D'ETRE SOIGNEES CHEZ ELLES (SERVICES DE SOINS A DOMICILE), DANS UNE MAISON DE RETRAITE (CREAT ION DE SECTIONS DE CURE MEDICALE, PRISES EN CHARGE PAR L'ASSURANCE MALADIE, DANS LES ETABLISSEMENTS SOCIAUX) OU DANS LES CENTRES DE LONG SEJOUR. LE MINISTRE A INDIQUE QU'UNE PRIORITE ABSOLUE DOIT ETRE DONNEE AUX SOINS A DOMICILE TOUT EN RECHERCHANT, GRACE-A L'HUMANISATION DES ETABLISSEMENTS D'HEBERGEMENT, LES MEILLEURES FORMULES POSSIBLES POUR SATISFAIRE AUX BESOINS PARTICULIERS DES PERSONNES AGEES

-