Communiqué du ministère de l'Europe et des affaires étrangères, en date du 19 février 2020, sur l'envoi de fret médical en solidarité avec la Chine à destination des structures hospitalières de Wuhan et de la province du Hubei.

Prononcé le

Texte intégral

Comme l'a annoncé mardi le président de la République lors de son entretien téléphonique avec le président Xi Jinping, la France a décidé de manifester sa solidarité à l'égard du peuple chinois confronté à l'épidémie de Coronavirus.

Un Airbus A 380 affrété par la France a décollé ce soir de l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle à destination de Wuhan. Cet appareil transporte des équipements médicaux dédiés à la lutte contre le coronavirus destinés aux personnels soignants mobilisés, qui luttent contre l'épidémie de Coronavirus.

Ce fret de solidarité de 17 tonnes comprend notamment des combinaisons médicales de protection, des masques, des gants et des produits désinfectants.

Cette opération a été coordonnée par le Centre de crise et de soutien du ministère de l'Europe et des affaires étrangères, en lien étroit avec l'ambassade de France à Pékin et le consulat général de France à Wuhan. Elle articule les contributions du secteur public mobilisées par le ministère de l'Europe et des affaires étrangères et le ministère des solidarités et de la santé, l'appui financier du groupe LVMH, qui a accepté de s'associer à cette opération, ainsi que par des contributions de la société civile, en particulier l'association des Alumni de l'Université de Wuhan. Enfin, elle a permis d'acheminer des matériels offerts par la Lettonie et l'Estonie.

Lors de son retour en France, cet avion prendra en charge les ressortissants français et leurs ayants-droits qui en ont manifesté le souhait. Comme lors du vol du 2 février 2020, la France marquera sa pleine solidarité européenne en offrant la possibilité à d'autres citoyens de l'UE de bénéficier également d'un retour, ces derniers étant pris en charge, dès leur arrivée, par les autorités de leur pays. Ce dispositif a été mis en place avec l'appui du mécanisme de protection civile de l'Union européenne (MPCU).

De même que pour les précédents vols de retour, des règles sanitaires strictes seront appliquées à l'ensemble de l'opération, qui prévoit notamment une période de confinement de 14 jours à l'arrivée.

À Wuhan, notre consulat général reste ouvert avec une petite équipe de volontaires pour porter assistance à nos compatriotes sur place et manifester dans la province la solidarité de la France.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 24 février 2020

Thématiques :