Déclaration de M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat au tourisme, aux Français de l'étranger et à la francophonie, en réponse à une question sur le tourisme en Polynésie française et l'épidémie de Covid-19, à l'Assemblée nationale le 24 novembre 2020.

Prononcé le

Intervenant(s) :

  • Jean-Baptiste Lemoyne - Secrétaire d'Etat au tourisme, aux Français de l'étranger et à la francophonie

Circonstance : Question au gouvernement à l'Assemblée nationale

Texte intégral

Merci beaucoup, Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Députés,
Madame la Députée,


Oui, la Polynésie est touchée de plein fouet aussi par les conséquences économiques et sociales de cette pandémie, même si le territoire a été, pour partie, préservé avec un confinement qui n'a pas eu le même cours qu'en France.

Mais pour autant, le tourisme est touché de plein fouet, vous l'avez rappelé. Et c'est pourquoi l'Etat est aux côtés du gouvernement polynésien, aux côtés des Polynésiens, à travers les outils du fonds de solidarité, - 63 millions d'euros qui en ont bénéficié-, à travers le prêt garanti par l'Etat, 435 millions d'euros pour près d'un millier d'entreprises polynésiennes. Et, vous l'avez dit, il y a aussi des sujets liés aux compétences, qui font que sur l'activité partielle, la compétence est désormais territoriale, et c'est pourquoi l'Etat a souhaité soutenir fortement le gouvernement polynésien à travers un prêt de 240 millions d'euros. Et ce soutien, nous allons le faire naturellement dans le domaine de l'aérien. Les travaux se poursuivent et j'ai bon espoir qu'ils puissent bientôt se conclure pour un prêt garanti par l'Etat de 66 millions d'euros pour la compagnie Air Tahiti Nui. Et il ne vous a pas échappé que, dans les aéroports, se mettent en place les tests antigéniques qui, déjà, permettent une meilleure mobilité, notamment à destination des outre-mer.

S'agissant de la relance, naturellement nous serons au rendez-vous ; le territoire pourra être éligible également au fonds tourisme durable, et nous allons préparer, le moment venu, la campagne qui sera nécessaire avec Atout France pour continuer à promouvoir cette très belle destination. Avec Nicole Bouteau, la ministre du tourisme, avec laquelle je me suis entretenu il y a peu, avec Sébastien Lecornu, Agnès Pannier-Runacher, vous pouvez compter sur notre détermination, celle de l'ensemble du gouvernement sous l'autorité du Premier ministre, pour être aux côtés des Polynésiens.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 26 novembre 2020