Déclaration de Mme Roselyne Bachelot, ministre de la culture, lors de la réunion informelle des ministres en charge de la culture, des médias et de l'audiovisuel, Angers le 6 mars 2022.

Texte intégral

La Culture, qui nous relie, nous rassemble et permet de trouver une approche sensible du monde qui nous entoure, est ce vers quoi nous nous tournons spontanément pour faire face à des temps difficiles. La crise sanitaire nous l'a confirmé.

Or elle est aujourd'hui confrontée à de nombreux défis, qu'ils soient liés à la crise sanitaire ou aux mutations de nos sociétés.

Ainsi les évolutions technologiques ont-elles entraîné un véritable bouleversement de l'accès aux contenus culturels et de notre rapport à l'information, dans un environnement désormais marqué par une profusion de l'offre de contenus. C'est dans ce contexte que nous devons nous interroger collectivement sur l'avenir des médias et les moyens de garantir l'accès des citoyens européens à une information fiable et à des contenus diversifiés.

D'autres défis touchent plus particulièrement le patrimoine culturel européen auquel les citoyens européens sont si attachés, comme nous l'ont rappelé quelques récents événements dramatiques comme l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, l'aqua alta à Venise ou encore le tremblement de terre à Zagreb. Comment s'assurer que ce patrimoine est protégé, valorisé et que les citoyens européens, d'aujourd'hui et de demain, y auront toujours accès ? C'est essentiel, car le patrimoine européen contribue à renforcer notre sentiment d'appartenance à une histoire et à un espace commun, et il joue à ce titre un rôle essentiel pour la construction européenne.

La présidence française de l'Union européenne sera l'occasion de se saisir de ces enjeux. Je me réjouis particulièrement d'échanger avec les ministres européens en charge de la culture et des médias sur ces grands défis, les 7 et 8 mars prochains à Angers, lors d'une réunion informelle. Moment fort de la présidence française, je suis convaincue que nos rencontres et échanges participeront à donner un nouvel élan à la dynamique européenne engagée en faveur d'une Europe de la culture.


Je me réjouis de vous accueillir à Angers, ma ville de coeur !


Source https://presidence-francaise.consilium.europa.eu, le 8 mars 2022