Interview de Mme Sarah El Haïry, chargée de la jeunesse et de l'engagement, à France Bleu Océan le 25 avril 2022, sur les résultat des élections présidentielles et les élections législatives.

Texte intégral

JOURNALISTE
Est-ce que vous m'entendez Sarah EL HAIRY ?

SARAH EL HAIRY
Moi, je vous entends très bien.

JOURNALISTE
Bon, parfait, on vous a retrouvé ce matin. Comment ça va déjà ? Est-ce que vous êtes soulagée ?

SARAH EL HAIRY
Ecoutez, oui. Oui parce que la France et les Français ont fait bloc, ont fait bloc face à l'extrême droite, et finalement ont mis et ont porté Emmanuel MACRON, le Président de la République, devant avec 58 % des voix. C'est un écart qui est net, qui est important, et qui nous oblige en réalité parce qu'aujourd'hui, la responsabilité qui est la nôtre, c'est de répondre aux grands défis : celui de la participation, celui de l'apaisement, celui finalement d'une unité qu'on bâtira - j'ai envie de dire - bon cap, Cédric. Parce que la photographie de l'expression du premier tour est très claire : il y a trois blocs dans notre pays, trois blocs qui ont vocation, je crois, à se parler et ne pas à s'affronter, alors même que les échanges dès hier soir étaient d'une brutalité particulière.

JOURNALISTE
Alors, Sarah El HAIRY, revenons sur un peu tout ce que vous avez dit là. Prenons les choses dans l'ordre. D'abord, vous évoquez les 58 %. Ça veut dire qu'il y a un chiffre jamais atteint par le Rassemblement national, 42 % pour Marine LE PEN, elle a progressé de près de trois millions de voix en cinq ans. Est-ce qu'il n'y a pas de votre côté-là, au-delà d'une inquiétude, une responsabilité ?

SARAH EL HAIRY
Vous savez, je ne crois pas à la recherche des responsabilités des uns et des autres. Ce que je vois, c'est que dans notre pays, il y a une extrême droite qui est forte, mais je vois aussi des Français qui - dimanche, hier - se sont levés et ont fait barrage. Il y a une partie des Français qui ont choisi notre projet, notre programme, notre vision, et qui ont d'ailleurs mené le Président de la République au premier tour en premier. Et donc, ceux-là, c'est vraiment la vision qui est la nôtre sur l'émancipation, sur l'école, sur la santé.

JOURNALISTE
Ceux-là, ils vous soutiennent. Mais il y a aussi tous ceux…

SARAH EL HAIRY
Et il y a les autres, bien sûr, et qui ont fait barrage.

JOURNALISTE
Alors, qu'est-ce que vous leur dites, notamment aux électeurs de Jean-Luc MELENCHON et à ceux de la gauche, en général qui se sont finalement reportés de manière assez important sur Emmanuel MACRON pour faire barrage ? Comment vous allez leur parler ? Par exemple, vous allez renoncer à la retraite à 65 ans qui est quand même quelque chose qui fait peur quand on est de gauche ?

SARAH EL HAIRY
Vous savez, les cinq prochaines années, et le Président de la République l'a dit hier, ne seront pas comme les cinq passées. Les cinq prochaines années seront construites autrement avec une nouvelle méthode, avec plus de participation, avec plus de concertation, avec - d'une certaine manière - un dialogue citoyen renouvelé. Ça veut dire quoi concrètement ? Ça veut dire : tirer le meilleur des grands débats, tirer le meilleur de la Convention citoyenne, tirer le meilleur de la réforme institutionnelle que nous devons mener pour plus de proportionnelle, pour se poser la question de l'utilisation du référendum. Et à tous ceux qui ont fait bloc, ceux qui ont créé ce bloc républicain, qui ont fait barrage à Marine LE PEN, on leur dit : évidemment que leur vote nous oblige, évidemment que nous en avons conscience. Et c'est pour ça que les grands défis qui sont devant nous, c'est évidemment de répondre à la situation internationale parce qu'il y a encore aujourd'hui une (…) sur notre continent, elle n'a pas disparu, de ramener l'école au coeur de chacune de nos politiques publiques parce que c'est là où on lutte contre les inégalités, c'est la racine des inégalités, répondre à la santé et sur la réforme des retraites. La réforme des retraites, puisque vous m'en parliez, ça va être la méthode dans laquelle nous allons la construire. L'objectif, notre objectif, il est très clair : protéger ce trésor du Conseil national de la Résistance, cette retraite par répartition, celle qui permettra d'augmenter les pensions…

JOURNALISTE
Donc, vous dialoguerez et vous amenderez votre réforme, c'est-ce que vous dites. Le temps passe vite.

SARAH EL HAIRY
Vous connaissez mon passé, je suis une responsable syndicale. Et c'est par le dialogue que je crois qu'on construit le point d'équilibre et les consensus.

JOURNALISTE
Un mot des législatives, Sarah EL HAIRY, qui arrivent et qu'il vous faut une majorité. Vous êtes à peu près sûre de l'avoir ou vous appelez là, d'ores et déjà, vos électeurs à ne pas considérer que c'est fait ?

SARAH EL HAIRY
Vous savez, moi, je suis une démocrate ; et d'ailleurs, c'est le nom même de mon parti politique. Je crois à l'expression. Tant que ce n'est pas… tant que les élections n'ont pas eu lieu, la majorité n'est pas là. Par contre, il nous faudra également….

JOURNALISTE
Vous serez candidate, vous, sur la cinquième circonscription ?

SARAH EL HAIRY
Oui, je me représenterai. Je reposerai effectivement et je présenterai mon bilan, et je redemanderai la confiance des citoyens de la cinquième circonscription de Loire-Atlantique, c'est-à-dire Nantes, Nort-sur-Erdre, Carquefou, Saint-Claud-sur-Loire…

JOURNALISTE
Où Emmanuel MACRON a fait quasiment 60 à 70, voire un peu plus, pour-cent des voix. Vous êtes sereine ?

SARAH EL HAIRY
Vous savez, moi, je suis à la tâche j'ai envie de vous dire. Mais depuis le premier jour, en cinq ans, j'ai beaucoup appris. J'ai appris évidemment des trois ans à l'Assemblée nationale, d'une loi qui a été porté sur la trésorerie du monde associatif et qui a été votée, de la transformation de l'école en étant à l'Education nationale auprès de Jean-Michel BLANQUER, et en étant en charge de la jeunesse avec ces crises qui nous ont aussi bousculés. Avec tous ces apprentissages, évidemment, oui, je serai à la tâche bien sûr là où le Président le jugera le plus utile.

JOURNALISTE
Et en attendant, il reste un dernier Conseil des ministres ou un avant-dernier mercredi.

SARAH EL HAIRY
Exactement, mercredi.

JOURNALISTE
Merci à vous, Sarah El HAIRY, d'avoir été l'invitée ce matin de France Bleu Loire Océan, et d'avoir réagi à ces résultats de la présidentielle. SARAH El HAIRY, secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de l'Engagement. Bonne journée à vous.

SARAH EL HAIRY
Bonne journée.


Source : Service d'information du Gouvernement, le 26 avril 2022