Proposition de loi organique visant à supprimer les missions temporaires confiées par le Gouvernement aux parlementaires

Qu'est-ce qu'une procédure législative

Comprendre le texte

La proposition de loi organique supprime le dispositif relatif aux missions temporaires confiées à un parlementaire. Dans l'état actuel du droit, le gouvernement peut confier une mission temporaire à un parlementaire pendant six mois. Pendant ce délai, le parlementaire continue d'exercer normalement son mandat en parallèle de la mission confiée. En cas de prolongation de cette mission, le parlementaire cesse alors son mandat, son remplacement étant assuré par son remplaçant ou son suivant de liste. Le choix du parlementaire, de sa mission temporaire et de son éventuelle prolongation est à la discrétion du gouvernement. Cette mission consiste généralement en la rédaction d'un rapport mais a pu s'étendre à l'exercice de fonctions administratives. Les sénateurs ont voté la suppression de cette possibilité considérant qu'elle constituait une atteinte à la séparation des pouvoirs.